La “victoire” féministe selon Finkielkraut

Pour Alain Finkielkraut, « certaines féministes » sont des « mauvaises joueuses d’un nouveau type » qui « ne reconnaissent pas leur victoire ». Réactions amères.


 

Mais pourquoi inviter Alain Finkielkraut ? Beaucoup se sont posé la question, mardi 12 septembre, en entendant l’académicien ronchon invité à l’antenne de France Inter. Une de ses interventions en particulier a fait bondir :

« Les femmes sont des sujets à part entière aujourd’hui mais on peut vouloir, bien qu’elles soient des sujets, les traiter comme des femmes ». Hum. Et de poursuivre : « Je me réjouis de voir les femmes aujourd’hui accéder à toutes les professions, être présentes dans la…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php