L’éditorialiste Vincent Hervouët dépeint Theresa May en “allumeuse”

Capture d’écran Europe1.fr

L’éditorialiste d’Europe 1 Vincent Hervouët s’excite sur les cuissardes de la Première ministre britannique, avant de déplorer la « vague puritaine » post-Weinstein et de fustiger les femmes politiques qui s’accrochent au pouvoir. Sacré combo.


 

Régulièrement, les tabloïds anglais sont sous le feu des critiques pour accorder plus d’importance aux vêtements des femmes politiques qu’à leurs actes (ici The Sun, ou là The Daily Mail). Mais ce mardi 9 janvier, c’est un journaliste français qui se livre à cet exercice sexiste.

Dans une chronique consacrée à…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php