Changement climatique : pour l’ONU, les femmes sont en première ligne

Les femmes sont plus menacées que les hommes par le réchauffement climatique, mais elles ont aussi plus de potentiel pour atténuer ces changements. C'est le point sur lequel le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) a insisté en publiant cette semaine son rapport, Etat de la population mondiale 2009.

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€