Changement climatique : Sarkozy et Lula contre les géants

A coups d'annonces, à Singapour et à Paris, le scénario du "grand théâtre climatique" est devenu encore plus complexe ce week-end.


 

A Paris, le président français et son homologue brésilien Luiz Inacio Lula da Silva tenaient un discours volontariste, en concrétisant une initiative commune pour parvenir à un accord ambitieux à la conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP-15), dans un mois  à Copenhague. Mais dans le même temps à Singapour, les Etats-Unis ont douché les derniers maigres espoirs de parvenir dès la COP-15 à un véritable traité.

Il serait « irréaliste de croire qu'un accord international complet et légalement contraignant puisse être négocié entre aujourd'hui et…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour ajouter cet article à votre classeur.

css.php