Naomi Klein veut passer la COP-15 au détecteur de mensonges

naomieEn vedette pour l'ouverture du Klimaforum, Naomi Klein. La journaliste canadienne, auteure en 2007 de "The shock doctrine - La montée du capitalisme du désastre", n'a pas mâché ses mots, devant le "contre-sommet" de Copenhague, contre la responsabilité du capitalisme dans la crise climatique. Et, si elle ne croit pas à la conclusion d'un accord efficace, elle appelle les citoyens à jouer le rôle de "détecteur de mensonges".


 

Invitée à ouvrir le Klimaforum, Naomi Klein a voulu se montrer réaliste : « D'un côté, c'est formidable que le monde entier parle du changement climatique, qu'au plus hauts niveaux du pouvoir il semble il y avoir consensus sur ce problème (…) Mais il y une étrange dissonance, parce…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour ajouter cet article à votre classeur.

css.php