Accueil Politique Aléas de calendrier pour les droits des femmes

Aléas de calendrier pour les droits des femmes

par Arnaud Bihel

Il ne s’était pas tenu depuis 12 ans, il pourra bien attendre encore un peu : le comité interministériel aux droits des femmes est reporté d’un mois.


La date était arrêtée depuis plusieurs semaines. C’est mercredi 24 octobre que devait se tenir le comité interministériel aux droits des femmes. Une première depuis 12 ans. Le 18 octobre, la ministre des Droits des femmes se félicitait d’être dans « la dernière ligne droite » vers ce rendez-vous, qui doit fixer « les orientations de la politique du Gouvernement en matière d’égalité entre les femmes et les hommes et valider pour chaque ministère une feuille de route. ».

Télescopages

Mais quelques jours avant la date prévue, changement de calendrier. La tenue du comité interministériel est reportée d’un mois. La raison de ce report ? Selon La Gazette des Communes, la ministre Najat Vallaud-Belkacem a fourni une explication : François Hollande souhaite intervenir en amont sur la question des violences faites aux femmes, ce qui a impliqué de réorganiser les agendas.

Curieuse explication, d’autant que la lutte contre les violences sera l’un des sujets centraux de ce comité interministériel. Contacté par Les nouvelles NEWS, le ministère dément ce scénario d’une intervention de l’Elysée et assure que le comité a été reporté pour des raisons techniques, « pour permettre de peaufiner certains aspects ». Dès lors sa tenue « plutôt à la fin du mois de novembre » – la date précise n’est pas encore arrêtée – coinciderait avec la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, le 25 novembre. Ce qui ne veut pas dire que François Hollande n’envisage pas d’en profiter pour sa communication propre.

Le démenti de l’observatoire

Vendredi 19 octobre, la ministre avait dû intervenir pour couper court à un autre cafouillage. La Gazette des Communes, encore,  s’appuyant sur une source au service de presse du ministère, avait annoncé que le projet de créer un « Observatoire national des violences faites aux femmes » était abandonné. Najat Vallaud-Belkacem a aussitôt démenti, en précisant même : cet observatoire « verra le jour le mois prochain ». Difficile en effet de voir ce projet abandonné, dans la mesure où la ministre en avait, à plusieurs reprises, confirmé la création. Le 2 octobre encore, elle assurait qu’il verrait le jour dans le courant de l’automne.

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire