Alexia Putellas : Ballon d’Or pour la 2e fois

par Agathe Ripoche

La quatrième édition du Ballon d’Or pour les femmes a été pleine de surprises. De grandes joueuses étaient nominées. En devenant la première femme à gagner deux Ballons d’Or l’espagnole entre dans l’histoire.

Alexia Putellas soulevant le Ballon d’Or pour la 2e fois consécutive, c’est une image qui restera gravée dans les mémoires du football féminin et du football espagnol. Pourtant, malgré les performances et le talent indéniable de l’attaquante du FC Barcelone, cette récompense a été pour beaucoup une grande surprise. En effet, si les performances individuelles sont évidemment prises en compte, l’attribution de ce trophée se fait surtout en tenant compte des trophées majeurs remportés lors de la saison, en club et avec la sélection nationale. Et à cet exercice-là, d’autres joueuses en compétition étaient bien plus méritantes que l’espagnole puisque celle-ci n’a pas remporté la Ligue des championnes avec son club (défaite en finale 3 à 1 face à l’Olympique Lyonnais) ni même l’Euro 2022 avec l’Espagne (sortie en quart de finale après sa défaite face à l’Angleterre). Un Euro qu’elle n’a d’ailleurs elle-même pas pu disputer pour cause de blessure, rupture des ligaments croisés, juste avant le début de la compétition.

Mais si Alexia Putellas n’a pas remporté en 2022 de titres dits « majeurs », elle a cependant tout remporté au niveau national avec le FC Barcelone : championnat d’Espagne (face à La Real Sociedad), coupe d’Espagne (face au FC Huelva) et supercoupe d’Espagne (face à l’Atlético de Madrid) et elle affiche des statistiques personnelles incroyables sur cette saison 2021-2022.

Finalistes et candidates en lice pour le Ballon d’Or 2022

Parmi les finalistes prétendantes au titre de Ballon d’Or 2022, beaucoup s’attendaient à voir l’anglaise Beth Mead, vainqueure de l’Euro 2022 et meilleure joueuse du tournoi, soulever ce trophée (lire : Quatre françaises en lice pour remporter le Ballon d’Or 2022). Cela avait d’ailleurs été le cas avec Megan Rapinoe qui avait reçu le Ballon d’Or 2019 après avoir remporté la coupe du monde avec les Etats-Unis. La jeune allemande Lena Oberdoff, finaliste de ce même Euro, faisait également partie des favorites et aspirantes à ce titre. Mais malgré des votes très serrés, c’est bien l’espagnole qui l’aura emporté avec 178 points devant l’anglaise Beth Mead, 157 points. C’est l’australienne Sam Kerr, joueuse de Chelsea, qui complète le podium avec 74 points, juste devant Lena Oberdoff (44 points).

Côté françaises, la déception est toujours aussi grande. Quatre françaises étaient nommées mais aucune d’entre elles ne faisait partie des cinq finalistes. Pourtant, la lyonnaise Wendie Renard (4e sélection sur 4 au Ballon d’Or) a remporté le titre majeur de la Ligue des Championnes (face au FC Barcelone), en plus des titres nationaux (championnat de France et Trophée des championnes face au Paris Saint-Germain). Première française au classement du Ballon d’Or, elle ne finit que 8e avec 26 points. Si la France avait été en finale de l’Euro 2022 et/ou avait remporté le tournoi, cela aurait probablement changé la donne…

Lire aussi : Euro 2022 : Les Bleues rêvent du premier titre de leur histoire

Partager cet article

Laisser un commentaire