Accueil SagaInitiatives Comment les femmes de la Maison Blanche s’imposent

Comment les femmes de la Maison Blanche s’imposent

par Marina Fabre
Barack Obama en réunion avec son personnel en 2009. Par Peter Souza, via Wikimedia Commons

Barack Obama en réunion avec son personnel en 2009. Par Peter Souza, via Wikimedia Commons

Elles l’appellent la technique de « l’amplification ». Une femme émet une idée, ses collègues féminines la reprennent pour lui apporter du crédit. Voilà l’astuce dont usent les femmes de l’équipe de Barack Obama lors de réunions. Et cela semble bien fonctionner.

Comment s’imposer en réunion lorsqu’on est une femme ? La journaliste Juliet Eilperin du Washington Post a posé la question aux femmes travaillant à la Maison Blanche auprès de Barack Obama. « Quand elles sont arrivées, leur voix étaient parfois ignorées », rapporte la journaliste. Lors du premier mandat de Barack Obama, les hommes représentaient deux tiers de son personnel et de ses conseillers principaux. Pas facile pour les femmes, minoritaires, de se faire entendre.

Lire aussi : Hommes/Femmes : mathématique de la prise de parole

Le personnel féminin de la Maison Blanche s’est donc réuni et a opté pour une stratégie commune, chose rare dans un milieu aussi compétitif. Leur technique ? Elles l’appellent « l’amplification » : lorsqu’une femme émet une idée intéressante, d’autres femmes la répètent. Cela provoque un double effet : d’une part l’idée parvient à être entendue et d’autre part cela évite une récupération de la part des hommes.

En 2013, une large enquête menée pour le Conseil supérieur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes soulignait que près de 6 femmes sur 10 se sont senties exclues d’une réunion, ou marginalisées quand elles y participaient. 30% des femmes disaient avoir vu leur opinion « récupérée par un homme et dès lors chaudement applaudie ».

La parité atteinte au second mandat 

« Nous avons fait un point d’honneur à agir ainsi. C’était quotidien », rapporte une ancienne collaboratrice de Barack Obama. La répétition a permis d’apporter du crédit, un poids supplémentaire aux voix des femmes. Une technique réussie puisque, selon cette ancienne collaboratrice, Barack Obama y aurait été sensible au point d’aller vers une parité complète dans son personnel. De fait, pour son deuxième mandat, les femmes sont autant représentées que les hommes à la Maison Blanche – bien qu’elles gagnent toujours 16% de moins –, rapporte Juliet Eilperin. « La moitié de tous les départements de la Maison Blanche – du Conseil de sécurité nationale au Bureau des affaires législatives – sont dirigées par des femmes. »

Une chose est sûre : si Hillary Clinton parvient à succéder à Barack Obama elle brisera pour la première fois le plus haut et le plus solide des plafonds de verre. Elle pourrait également en briser un autre en nommant une femme à la tête de son personnel, comme elle l’a toujours fait.

 

Lire aussi :

Quand Obama ne répond qu’aux femmes

Les hommes et les femmes du président Obama

Inégalités salariales : Obama veut serrer la vis

 

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire