Accueil Sport Après Helena Costa, Corinne Diacre

Après Helena Costa, Corinne Diacre

par Arnaud Bihel

C’est l’ancienne capitaine des Bleues, récente titulaire d’un diplôme que nombre d’entraîneurs n’ont pas en poche, qui entraînera l’équipe masculine de Clermont Foot.


Chat échaudé craint l’eau froide. Les réactions à la nomination de Corinne Diacre sont restées extrêmement mesurées, comparées aux flots de commentaires qui avaient accompagné celle d’Helena Costa, et sa démission surprise.

C’est donc Corinne Diacre qui entraînera l’équipe masculine de Clermont Foot, en Ligue 2. Et cela reste donc « historique » : il y aura bien, sauf nouveau coup de théâtre, une femme aux commandes d’une équipe de football masculine professionnelle dans le championnat français (sans oublier qu’il y aura aussi une arbitre, Stéphanie Frappart). Officiellement nommée samedi 28 juin, l’ancienne capitaine des Bleues (121 sélections entre 1993 et 2005) a assisté lundi 30 juin au premier entraînement des joueurs de Clermont.

Corinne Diacre est la première femme à avoir obtenu, en mai dernier, le BEPF (brevet d’entraîneur professionnel de football)1, un diplôme que nombre d’entraîneurs aguerris ne possèdent pas. Elle a déjà dirigé l’équipe de D1 féminine de Soyaux et a été adjointe de Bruno Bini, le sélectionneur de l’équipe de France féminine.

Alors, coup de pub ou vraie volonté de faire avancer la mixité dans le sport ? Lors de sa conférence de presse consécutive au désistement d’Helena Costa, le président du club, Claude Michy, avait eu des mots plutôt maladroits, pour ne pas dire sexistes : « Ce n’est pas la première fois qu’un homme est abandonné par une femme », ou encore : «  C’est une femme, elles sont capables de nous faire croire un certain nombre de choses » .

Ce qui ne l’a pas empêché, donc, de faire à nouveau appel à une femme pour entraîner le club. Et n’a pas empêché Corinne Diacre d’accepter cette responsabilité. « Je n’ai aucun jugement à poser sur l’épisode passé », assure l’ancienne capitaine des Bleues qui dit avoir « parlé sans langue de bois avec le staff ». Car elle était prévenue : elle devra composer avec l’influence du directeur sportif Olivier Chavagnon. Helena Costa a expliqué son départ par ses différents avec ce dernier.

 


 1/ Corinne Diacre a obtenu le diplôme en formation initiale. En fait, la première femme titulaire du BEPF était Élisabeth Loisel, qui l’a obtenu deux mois plus tôt, mais en validation des acquis de l’expérience.

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire