Accueil Sport Carton rouge à la jupe obligatoire pour les handballeuses

Carton rouge à la jupe obligatoire pour les handballeuses

par Arnaud Bihel

Les clubs professionnels envisageraient d’imposer le port de la jupette aux handballeuses. Hors de question de nous rabaisser à notre physique, clame la joueuse Léa Terzi. C’est tout sauf une stratégie de développement, tonne l’ancienne présidente de club Béatrice Barbusse.


La jupe obligatoire pour toutes les handballeuses professionnelles en France ? Le 4 février, le site Femmes de Sport annonçait sur son compte Twitter que la Ligue Féminine de Handball (LFH) et les clubs professionnels « discuteraient d’une obligation de jupette pour l’an prochain ».

Contactée par Les Nouvelles NEWS, la LFH dément qu’une discussion soit en cours et assure qu’il est « très prématuré » d’évoquer une telle mesure. Elle reconnaît toutefois que la demande a été formulée par des présidents de clubs. Du côté de l’Union des présidents, c’est silence radio. Mais selon Béatrice Barbusse, ancienne présidente du club masculin d’Ivry (de 2007 à 2012), cette mesure est bel et bien sur les rails. « Elle était bien partie pour être prise, les présidents et les équipementiers sont pour ».

Seul problème : les joueuses, elles, n’ont pas été consultées. Et chez elles le projet est loin de faire l’unanimité. « Je ne veux pas quitter mon short », clame la joueuse du Cercle Dijon Bourgogne Léa Terzi. Dans un post de blog sur France 3 Bourgogne, elle s’élève contre cet éventuel port obligatoire de la jupe : « je trouve cela sexiste, cela nous rabaisse, nous les joueuses, à notre physique. Pendant un match nous ne sommes pas là pour être sexy, belles ou jolies, mais pour mettre des claques à l’adversaire et gagner la rencontre. En voulant créer le buzz autour de la jupe on réduit nos supporters à de simples amateurs de belles gambettes. Ils sont avant tout des amateurs de sport, de handball, et le port de la jupe n’y changera rien. » Elle a reçu le soutien d’autres joueuses, comme Claudine Mendy, membre de l’équipe de France.

Du buzz, et après ?

Béatrice Barbusse se dit « atterrée » de ce projet d’imposer la jupe aux handballeuses :« C’est un retour en arrière, une manière de nous réduire à l’esthétique ». Celle qui est aussi sociologue met à mal l’« hypothèse que la sexualisation du vêtement sportif pourrait rapporter gros aux clubs et au handball féminin ». Aucune donnée chiffrée ne vient confirmer cette hypothèse, souligne Béatrice Barbusse. « Les hockeyeuses sur gazon jouent en jupe, ce n’est pas pour ça qu’on les voit à la télé ». Pour elle, « ça ferait du buzz pendant quelques semaines, et après ? Ce n’est pas une stratégie de développement ! »

En septembre 2011, le club de Metz était devenu le premier club de handball français, et le seul à ce jour, à faire jouer son équipe féminine en jupe. « Nous souhaitons mettre le glamour et la femme à l’honneur », expliquait alors son président.

Mais la jupe n’est qu’un symptôme parmi d’autres de cette volonté de sexualiser le handball féminin. Béatrice Barbusse se dit tout autant « atterrée » par l’affiche de la prochaine Coupe de la Ligue, qui n’a rien à voir avec le sport :

HandballJupe

 

Le fait que la jupe fasse débat est tout de même un signal positif, relève Béatrice Barbusse : « Aujourd’hui, des femmes dans le sport commencent à s’organiser. Grâce aux nouvelles technologies de l’information, aux réseaux sociaux, on ne laisse rien passer. La jupe, il y a 5 ans, ça serait passé sans qu’on en parle ».

 

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS :

Plus de bikini obligatoire pour les beach volleyeuses

Le badminton féminin français décapité

 

 

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

16 commentaires

16 commentaires

Lirelle 15 février 2013 - 20:19

tout est bon pour dégoûter les femmes sportives du sport… On est vraiment dans un pays de m… Si c’était le cas : l’obligation, on peut aussi se battre, faire du buzz à notre manière, féministe quoi ^^

Répondre
Soso 16 février 2013 - 08:26

Au Jo certains. Oulaient des sportives voilèes. Maintenant en jupette… Mais merde quoi !

Répondre
Lili 16 février 2013 - 12:30

Sérieusement, personne n’a rien pu faire contre cette affiche? C’est une honte. Et j’espère qu’aucune joueuse d’aucun sport n’acceptera de pénétrer sur un terrain avec jupette obligatoire.

Répondre
minikiltaddict 16 février 2013 - 20:53

Mais d’où vient donc cette honte de porter une jupe????
http://minijupe.maxitabou.site.voila.fr

Répondre
hic 17 février 2013 - 01:45

« minikiltaddict »
Mais d’où vient donc cette honte de porter une jupe????
http://minijupe.maxitabou.site.voila.fr

Pas porter une jupe, être obligée de la porter. D’où vient cette absence de honte de faire comme si vous n’aviez pas lu l’article?

Répondre
douniau 17 février 2013 - 09:16

je soutiens les handballeuses et leurs autres camarades de différentes discipline sportives dans leur révolte.Atout le moins (on) aurait pu les consulter.elles se battent comme des lionnes pour faire vivre ce sport » apre » et exigent.

Répondre
Vanessa 17 février 2013 - 11:10

A quand les hommes en shorty et débardeurs moulants sur les terrains? Pas sûres qu’ils se laisseraient faire ces messieurs! Et puis niveler par le bas ne serait pas une avancée non plus.
Ce genre de projet et cette affiche me heurtent. Je dois avoir une vision spéciale, limite « parano féministe ». Il paraît qu’il faut prendre ça au 2nd degré, humour quoi. Moi, je ne vois hélas que du sexisme ordinaire, quasi invisible, malheureusement banal pour beaucoup…
Allez les filles courage, osez dire NON à la jupe sur le terrain!

Répondre
minikiltaddict 17 février 2013 - 17:04

« hic »

« minikiltaddict »
Mais d’où vient donc cette honte de porter une jupe????
http://minijupe.maxitabou.site.voila.fr

Pas porter une jupe, être obligée de la porter. D’où vient cette absence de honte de faire comme si vous n’aviez pas lu l’article?

J’ai bien lu l’article tendancieux et erroné :
– 3sept 2011 : l’équipe de Metz en jupe pour la première fois : 3300 spectateurs, 2 fois + que les 4 autres matchs réunis. Jupe gagne 33 à 25.
– La jupe ne réduit pas les spectateurs à des amateurs de gambettes, c’est un plus esthétique qui vous rapporte de l’argent, des spectateurs et qui fait donc connaître ce sport. Où est le mal ?
– Un handballeur en jupe se ferait virer du terrain…

Répondre
hic 17 février 2013 - 18:31

« minikiltaddict »

J’ai bien lu l’article tendancieux et erroné :
– 3sept 2011 : l’équipe de Metz en jupe pour la première fois : 3300 spectateurs, 2 fois + que les 4 autres matchs réunis. Jupe gagne 33 à 25.

Ah ok; vous n’avez pas non plus honte de ne pas lire les commentaire que l’on vous fait, et donc, ni l’article sur lequel vous faites votre propagande. On se demande ce que vous venez faire ici (à part troller, je veux dire). Vous êtes le clone de éric-un-homme-un-vrai, ou quoi? Et un groupe de sportives qui gagne un match même en portant des jupes ne s’appelle pas « jupe » mais « équipe » ou « sportives ».

Répondre
Suzy Candido 17 février 2013 - 18:57

Avec la jupe mettez aussi le voile islamique, comme ça, c’est la totale !!

Répondre
minikiltaddict 17 février 2013 - 22:51

« minikiltaddict »

« hic »
[quote name= »minikiltaddict »]Mais d’où vient donc cette honte de porter une jupe????
http://minijupe.maxitabou.site.voila.fr

Pas porter une jupe, être obligée de la porter. D’où vient cette absence de honte de faire comme si vous n’aviez pas lu l’article?

J’ai bien lu l’article tendancieux et erroné :
– 3sept 2011 : l’équipe de Metz en jupe pour la première fois : 3300 spectateurs, 2 fois + que les 4 autres matchs réunis. Jupe gagne 33 à 25.
– La jupe ne réduit pas les spectateurs à des amateurs de gambettes, c’est un plus es

« hic »

« minikiltaddict »

J’ai bien lu l’article tendancieux et erroné :
– 3sept 2011 : l’équipe de Metz en jupe pour la première fois : 3300 spectateurs, 2 fois + que les 4 autres matchs réunis. Jupe gagne 33 à 25.

Ah ok; vous n’avez pas non plus honte de ne pas lire les commentaire que l’on vous fait, et donc, ni l’article sur lequel vous faites votre propagande. On se demande ce que vous venez faire ici (à part troller, je veux dire). Vous êtes le clone de éric-un-homme-un-vrai, ou quoi? Et un groupe de sportives qui gagne un match même en portant des jupes ne s’appelle pas « jupe » mais « équipe » ou « sportives ».

Jupe gagne 33 à 25 ? C’était le dernier mot de l’article du Dauphiné Libéré » du lendemain. Juste pour marquer cette première « sport co en jupe », n’en faites pas un drame. La jupe est une fierté pour des millions de françaises vous savez… Mais il est vrai que c’est récent…
Troller ? Oui, bien sûr…
Eric-un-homme-un-vrai ? Non, Christophe et rien d’extraordinairement viril… désolé…

Répondre
luce44 18 février 2013 - 11:05

C’est aux joueuses de choisir leur tenue et non à des décisionnaires ou industriels.
Pourquoi revenir à la jupe ? plus sexy pour les spectateurs ?
le sport n’est pas de la téléréalité, ce qui compte ce sont les compétences.

Je suis aussi scandalisée par cette affiche de la Coupe de la Ligue qui réduit les femmes au symbole de femme agressive et dompteuse renforçant le stéréotype de la femme soi-disant dangereuse et dominatrice avec son fouet.

Répondre
Patricia.B 18 février 2013 - 11:09

Nous devons toutes faire des efforts pour être représentées dans toutes les organisations sportives ou autres afin de faire barrage à ce « sexisme ordinaire » qui perpétue un système plus que millénaire.

Ce sexisme n’est pas une fatalité mais la résultante de tout un passé basé sur la domination de la femme par l’homme.

L’égalité réelle, au delà de nos différences biologiques, est l’un des enjeux majeurs de notre siècle.

Répondre
Audrey 19 février 2013 - 15:18

Paris, le 19 février 2013

Madame la Présidente,

Le 4 février dernier, le site Femmes de Sport a annoncé sur son compte Twitter que la LFH et les clubs professionnels « discuteraient d’une obligation de jupette pour l’an prochain ». Depuis, plusieurs voix, comme Léa TERZI, Béatrice BARBUSSE et Fabienne BROUCARET, se sont élevées pour dénoncer cette (éventuelle) décision sexiste.

En ce qui nous concerne, nous pensons aussi qu’imposer la jupe aux handballeuses serait – une fois de plus – une stigmatisation du corps des femmes et un manque de reconnaissance des performances sportives des joueuses, qui se voient rappeler, par une telle tenue, qu’elles sont des objets de désir, avant d’être des sportives…

Au regard de ces éléments, pouvez-vous nous éclairer sur votre position en qualité de Présidente de la LFH et sur les intentions de la Ligue sur cette question ?

Par ailleurs, pour rester sur la même problématique, nous souhaitons vous faire part de notre étonnement (pour ne pas dire consternation) face au visuel choisi pour la campagne de communication de La Coupe de la Ligue féminine de handball organisée du 20 au 23 février. Le visuel représentant une femme en tenue légère avec un fouet dans la main, n’est pas sans rappeler l’univers du cirque et des jeux sexuels… sans aucun lien avec le domaine sportif.

Dans l’attente d’une réponse de votre part, nous vous prions d’agréer, Madame la Présidente, nos sentiments les meilleurs.

Audrey KEYSERS
Membre du Conseil national Du Parti Socialiste et co-auteure de « Football féminin. La Femme est l’avenir du foot » aux éditions du Bord de l’Eau.

Maguy NESTORET ONTANON
Co-auteure de « Football féminin. La Femme est l’avenir du foot » aux éditions du Bord de l’Eau.

Michèle SABBAN
Vice-présidente du Conseil Régional d’Île-de-France

Répondre
Stanislas Madej 1 mars 2013 - 22:13

Bonjour !

Je suis de très près ce débat qui m’intéresse et m’interpelle. Je préside un club de rugby qui compte une équipe féminine.

Nous avons souri ensemble sur une photo d’un match de rugby en jupe.

Je trouve ça mignon, mais je ne leur imposerai pas. En revanche je pense que ce peut être un argument de communication intéressant pour aider au développement du rugby féminin et du sport féminin en général.

J’ai probablement un côté macho, mais fervent démocrate et pour l’égalité des droits.

Mais il ne faut pas se voiler (oups !) la face : le sport féminin a besoin de se vendre… En dehors des J.O : qui en parle régulièrement ?!

Alors il faut trouver des moyens de faire parler… Cependant en effet, l’affiche de la LFH n’est pas bien vue : elle ne parle pas de hand… En revanche, une très belle affiche des féminines au basket, avec du rose, des talons aiguilles, avait très bien fonctionné…

La problématique de la comm dans le sport féminin est complexe, si vous avez des éléments de reflexion, je suis preneur !

Envoyez des infos sur mon compte facebook… Et bon débat !!!

Répondre
Barbara 28 mars 2013 - 17:03

Les femmes se tourneraient plus vers le sport sans ce genre d’affiche.
Clairement quand je l’ai vue dans les transports parisiens, j’ai crue que c’était pour une compagnie de cirque. Je n’aime pas ce genre de spectacle (le cirque), du coup je me suis pas plus intéressée au contenu de l’affiche.
Si les « créatifs » au lieu de nous vendre tout et n’importe quoi pour nous faire « rêver » nous présentent du vrai sport peut-être que je viendrais.
Mais là ce genre de pub, on dirait une énième parmi tant d’autres pour n’importe quoi.

Et pareil pour la jupe imposée. Que les hommes mettent des jupes à froufrou aussi pendant les matchs de rudby et de foot. Avec cette méthode plus de femmes regarderont le sport. L’intérêt au final c’est quoi avec une jupe? de voir la culotte non? Le sport on s’en fiche.
Voilà. Mettons du slip d’hommes, et de femmes pour que les gens s’intéressent au sport. C’est pertinent.

Répondre

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com