Chili : le Parlement ouvre enfin le droit à l’avortement

Photo : Ximena Navarro / Presidencia de la República. Michelle Bachelet paraphe le projet de loi, le 31 janvier 2015.

Après deux ans et demi de débats, le Parlement chilien autorise l’avortement sous trois conditions. Le texte doit encore être validé par le Tribunal constitutionnel.


 

C’était l’un des engagements de campagne de Michelle Bachelet, qu’elle n’avait pas pu tenir lors de sa première présidence : le Chili est sur le point de légaliser l’avortement thérapeutique. Le Congrès a définitivement adopté, jeudi 3 août, le projet de loi baptisé « 3 Causales » (Trois conditions).

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php