Accueil Eco & SocialEnvironnement Climat : une campagne pour montrer que « l’humanité n’a pas d’autre choix que de se mobiliser »

Climat : une campagne pour montrer que « l’humanité n’a pas d’autre choix que de se mobiliser »

par Arnaud Bihel

8bis_Cafards_Presse_CMJNLa Coalition Climat 21 lance sa campagne pour rappeler que le réchauffement climatique est l’affaire de tous. Deux films et neuf affiches à découvrir ici.


 

« Si on ne fait rien, personne ne le fera à notre place ». C’est le slogan de la campagne de communication lancé lundi 21 septembre par la Coalition Climat 21. Objectif : mobiliser les consciences autour de la COP21, la 21ème conférence des Nations Unies sur le climat, qui se déroulera du 30 novembre au 11 décembre à Paris.

Voir : Climat de mobilisation autour de la COP21

Réalisée par l’agence BDDP&Fils, la campagne entend faire passer ce message : l’être humain est seul à pouvoir régler un problème qu’il a lui-même créé. « Tous les éléments de la campagne expriment sur un ton faussement léger la lâcheté qui consisterait à espérer que la solution vienne d’ailleurs », explique l’agence, qui entend ainsi « démontrer par l’absurde que l’humanité n’a pas d’autre choix que de se mobiliser. »

Cette campagne s’articule en neuf affiches (voir le diaporama plus bas) et deux vidéos :

 

 

Grâce au label « Grande cause nationale » dont bénéficie la Coalition Climat 21, le deuxième clip sera diffusé du 17 au 23 octobre sur les chaînes France Télévisions. Puis du 16 au 22 novembre sur les grandes chaînes de télévision privée. Elle sera également diffusée du 14 au 27 octobre dans 292 salles de cinéma en France

Au-delà des écrans, la campagne d’affichage sera lancée à partir de la mi-novembre. Une déclinaison de 9 visuels :

[metaslider id=24647]

 

« Nous espérons la voir durer jusqu’à la fin de la COP », précise Juliette Rousseau, coordinatrice de la Coalition Climat 21.

Parallèlement à cette campagne de mobilisation, le week-end du 26 et 27 septembre donnera, pour la Coalition, le coup d’envoi des mobilisations citoyennes. Le mouvement Alternatiba mettra en place des « villages des alternatives » dans 11 villes françaises.

A Paris, Alternatiba bouclera un tour de France à vélo par une « Climate pride », qui aboutira place de la République où plus de 360 organisations seront présentes, les 26 et 27 septembre, pour mettre en avant les alternatives citoyennes pour lutter contre le réchauffement climatique dans tous les domaines. Le mouvement espère attirer 50 000 personnes.

 

Lire aussi notre dossier CLIMAT

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

1 commenter

Lène 21 septembre 2015 - 17:16

Depuis que j’ai lu « l’Événement Anthropocène », ce genre d’initiative me fait doucement rire. Que de bons sentiments! Mais surtout, évitons de pointer les responsabilités. Et puis, comme le font très justement remarquer les auteurs de l’ouvrage, tous les peuples et toutes les cultures sont-elles également responsables? On sait très bien que le mode de vie capitaliste occidental est celui qui a détérioré la planète à une vitesse fulgurante, et continue de le faire. Mais on parle de « tous les humains ».

Répondre

Laisser un commentaire