Contre l’écriture inclusive, une “violence significative”

L'écriture inclusive - et en particulier l'usage du 'point milieu' - pour rendre le langage moins sexiste provoque une levée de boucliers... de la part de personnes qui « n'acceptent toujours pas l'idée qu'on avance vers l'égalité des sexes », commente l'universitaire Eliane Viennot.


Pourquoi tant de haine ? Depuis plusieurs semaines, la question de l'écriture inclusive – en particulier l'utilisation du 'point milieu' pour intégrer le féminin et le masculin dans un même mot, provoque un vif débat.

C'est l'usage de cette forme d'écriture inclusive par un manuel scolaire des éditions Hatier qui a tout déclenché, et depuis lors…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

css.php