Qui fait l’actualité. Lundi 17 mars

par Arnaud Bihel

 

En vue :

La mort d’un « fort en gueule »… un brin macho

L’ancien secrétaire général de Force ouvrière Marc Blondel, figure de la lutte syndicale, est décédé à l’âge de 75 ans. Marc Blondel « était avant tout un personnage aimant la bonne chère et les bons mots », note Marc Landré du Figaro. Le qualificatif qui revient le plus souvent dans la presse ? « Fort en gueule ».

Dans le concert de louanges, Ouest-France fait exception en exhumant un article de 2004, publié alors que Mac Blondel raccrochait les gants. Un article critique rappelant son côté « macho », qui s’était notamment révélé dans ses critiques à l’égard de Nicole Notat, son alter-ego à la CFDT. « Moi, mon boulot, ce n’est pas de faire l’amour avec les Premiers ministres », avait-il déclaré un jour de 1997… avant de tenter de corriger le tir.

 

Hors champ :

« Semaine noire » pour les sages-femmes

C’est une lutte qui se déroule en dehors des grands syndicats. Le nouveau statut promis début mars par la ministre de la Santé, Marisol Touraine, n’a pas suffi à apaiser les revendications des sages-femmes. Après 5 mois de mobilisation, elles poursuivent leur grève et lancent même cette semaine une nouvelle série d’actions, que détaille La Croix.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?