Accueil Médias Depuis 5 ans, aucun progrès pour la place des femmes à la télévision

Depuis 5 ans, aucun progrès pour la place des femmes à la télévision

par Arnaud Bihel
Visionnage des programmes au CSA. Photo Eric Lefeuvre

Visionnage des programmes au CSA. Photo Eric Lefeuvre

En 2016, seules 36 % des personnes prenant la parole sur les chaînes françaises de télévision étaient des femmes, constate le dernier baromètre du CSA. Aucune évolution en 5 ans.


 

Les années se suivent et se ressemblent. « La représentation des femmes et des hommes à l’écran n’évolue guère », constate le Conseil supérieur de l’audiovisuel dans son dernier « baromètre de la diversité concernant l’équilibre homme/femme » publié mardi 17 janvier1.

En 2016, seulement 36 % des personnes prenant la parole sur les chaînes françaises de télévision étaient des femmes. Le pourcentage était de 37% en 2015 (mais le champ d’observation n’était pas tout à fait le même) comme en 2013, de 35% en 2012, de 36% déjà en 2014. Les femmes représentent pourtant 52 % de la population française, rappelle le CSA.

Plus en détail, le taux de présence des femmes à l’écran est à la baisse, à 32%, dans les magazines et documentaires. Diminution également dans le genre « fiction » (35% de femmes en 2016 contre 39% en 2015). Tout petit progrès dans le sport (17% contre 16% en 2014) et dans l’information, où les femmes représentent 37% des personnages, contre 36% ces deux dernières années.

Lire aussi : Le « plafond de verre » de l’information, rapport GMMP 2015

Mais le taux de femmes « héroïnes » est en baisse dans l’information (46 % en 2016 contre 51 % en 2014) ; tout comme il l’est dans les magazines et documentaires (27 % en 2016 contre 33 % en 2014). Il est en revanche en hausse, même s’il reste bien faible, dans les fictions (28 % en 2016 contre 25 % en 2014).

C’est la cinquième année que le CSA publie un baromètre spécifiquement consacré à la place des femmes. Et en mars prochain il publiera son deuxième rapport annuel sur les déclarations des chaînes en matière de représentation des femmes, prévu par la loi de 2014. Les chiffres en 2016 étaient particulièrement « préoccupants » quant à la place des expertes et invitées politiques.

Voir : Une année de télé et radio : les chiffres « insuffisants » de la représentation des femmes

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS :

Personnalités les plus médiatisées : seulement 17% de femmes

Matinales des radios : encore et toujours 80% d’hommes

Et notre dossier : FEMMES À L’ANTENNE


1/ Le baromètre de la diversité 2016 a été réalisé à partir du visionnage de 2 semaines de programmes (du 9 au 15 mai et du 5 au 11 septembre 2016) sur 17 chaînes de la TNT (TF1, France 2, France 3, France 4, France 5, France Ô, M6, W9, BFM TV, C8, CSTAR, Gulli, iTélé, NRJ 12, NT1, TMC, Numéro 23) gratuite ainsi que de Canal+. Le visionnage a été effectué sur les tranches horaires de 17h à 23h (toute émission dont au moins 50 % de la durée prend place après 23h ou avant 17h est indexée dans sa totalité.  Les résultats de 2016 sont comparés à ceux de 2014, le périmètre des programmes indexés en 2015 n’étant pas le même que celui de 2016 (seuls les fictions, les magazines et les journaux télévisés avaient été indexés).

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire