Légaliser l’excision : et le serment d’Hippocrate ?

Image de l’infographique « La violence contre les femmes », ONU Femmes
Image de l’infographique « La violence contre les femmes », ONU Femmes

L’idée a fait l’effet d’une bombe. Deux gynécologues américains ont proposé de légaliser l’excision “minimaliste”. « Le serment d’Hippocrate c’est de soigner, pas de mutiler », leur répond Danielle Mérian.


 

Comment lutter contre l’excision et autres mutilations génitales des femmes ? Les légaliser, proposent deux gynécologues américains dans le Journal of Medical Ethics. Mais attention, préviennent les Drs Kavita Shah Arora et Allan J. Jacobs, ce seront des excisions « minimalistes » qui tiennent compte des « croyances culturelles tout en protégeant la santé physique des…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php