Accueil Sport En 2015, le sport sera aussi féminin

En 2015, le sport sera aussi féminin

par Arnaud Bihel

Il aura fallu des remarques de lecteurs pour que Le Monde intègre la Coupe du monde féminine de football dans sa liste des événements sportifs de l’année.


 

Oups, Le Monde a oublié le sport féminin. Dans une première version d’un article consacré aux événements sportifs internationaux de l’année 2015, le ‘quotidien de référence’ n’évoquait que les sports masculins. Il aura fallu plusieurs commentaires exaspérés pour que soit ajouté dans l’article, deux jours plus tard, la Coupe du monde féminine de football, qui se déroulera au Canada du 6 juin au 5 juillet.

D’autant que, comme le souligne finalement le journal, « les Françaises viseront cette fois-ci une place en finale. Il y a quatre ans, leur demi-finale perdue contre les Etats-Unis avait réuni 2,4 millions de téléspectateurs sur Direct 8, record absolu d’audience pour une chaîne de la TNT. »

En revanche, l’article ne mentionne toujours pas l’Euro féminin de basket-ball, qui se jouera du 11 au 18 juin en Hongrie et Roumanie. Lors du dernier exercice, en 2013 en France, les Bleues avaient pourtant atteint la finale. Et si Le Monde évoque le championnat du monde de handball masculin, qui débute le 15 janvier au Qatar, il garde le silence sur son équivalent féminin, en décembre au Danemark. De même pour le rugby : le tournoi des 6 Nations ne se décline qu’au masculin. Les françaises ont pourtant remporté le Grand chelem en 2014

L’année 2015 marquera tout de même quelques progrès pour la diffusion télévisée du sport féminin. Le 11 janvier, Eurosport diffusera pour la première fois un match du Top8, le championnat féminin de rugby – en l’occurrence, USAP-Montpellier. Selon la dernière étude du CSA, la chaîne payante totalise à elle seule plus de la moitié de la diffusion du sport féminin à la télévision française.

C’est également Eurosport qui a obtenu les droits de diffusion en France de l’ensemble des matchs du mondial de football féminin. Les matchs de l’équipe de France lors de la compétition seront diffusés en clair sur W9.

 

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS :

« Sportifs de l’année » et sportives dans l’ombre

Rugby : les Bleues marquent des points

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

3 commentaires

flo 5 janvier 2015 - 12:41

Le journaliste contraint de réparer sa bourde sous la pression des internautes n’a pas manqué sa petite saillie sexiste en mentionnant le côté « moins testostéroné » de l’affaire… En découvrant la seconde monture je n’ai pu m’empêcher de le traiter mentalement d’imbécile (enfin… un synonyme un peu plus « testostéroné » que ça)

Répondre
Lili 5 janvier 2015 - 17:30

D’accord avec Flo.
Franchement sa modification sent vraiment le gars qui s’est beaucoup, beaucoup forcé, à qui on a du dire « t’as pas le choix » et qui devait râler…. Quelle honte.

Répondre
flo 6 janvier 2015 - 12:05

Pour le punir sa rédaction devrait l’envoyer couvrir les 24h du sport féminin 😉

Répondre

Laisser un commentaire