Accueil International En Belgique comme en Suisse, le chef de l’année est une cheffe

En Belgique comme en Suisse, le chef de l’année est une cheffe

par Arnaud Bihel

Arabelle MeirlaenAprès la Suisse, c’est en Belgique qu’une femme décroche, pour la première fois, le titre de « chef de l’année » décerné par le guide Gault&Millau.


 

 

Le « chef de l’année 2014 » en Belgique est une femme. L’édition belge du guide Gault&Millau a sacré cette année Arabelle Meirlaen, 1 étoile au Michelin. C’est une première pour une femme, en 11 éditions du guide culinaire en Belgique. Son édition helvète avait fait de même quelques semaines plus tôt, en décernant à l’Allemande Tanja Grandits le titre de « meilleur cuisinier 2014 » en Suisse.

En Belgique, le nouveau palmarès est particulièrement féminisé puisqu’une autre cheffe, Stéphaine Thunus, figure parmi les trois « grands chefs de demain » distingués par le Gault&Millau. Qui a par ailleurs sacré Sepideh Sedaghatnia « meilleure sommelière ».

Et c’est l’occasion de (re)lire notre portrait d’Amandine Chaignot, au regard décapant sur les clichés en cuisine.

 

Photo : Arabelle Meirlaen © The Flemish Primitives (2011)

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire