Eric Raoult visé par une enquête pour harcèlement sexuel

par Arnaud Bihel

L’élu aurait envoyé des milliers de SMS insistants à une collaboratrice.


 

Nouvelle mise en accusation pour Eric Raoult. Le maire UMP du Raincy fait l’objet d’une enquête préliminaire après qu’une de ses anciennes collaboratrices a porté plainte pour harcèlement moral et sexuel, révèle Le Figaro. En 2011 et 2012, l’élu lui aurait envoyé des centaines de SMS insistants, à l’image de celui-ci : « Tes seins sont notés triple A ». Selon la plaignante, il aurait « tout fait pour saboter sa carrière à partir du moment où elle a refusé ses avances ».

Eric Raoult, candidat à sa réélection, crie à la cabale politique. Début 2013, il avait été relaxé dans un procès pour violences conjugales intenté par son épouse.

« Dire à son épouse, qui a 15 ans de moins que vous, ‘tu t’habilles comme une salope’, ce n’est pas une violence conjugale », s’était alors défendu celui qui avait bataillé contre le port du voile intégral et ces « idéologies qui tentent d’imposer un rapport homme-femme fondé sur la domination, la pression et même la menace » (Voir : Deux vêtements, deux mesures pour Eric Raoult).

 

Partager cet article

Laisser un commentaire