Accueil Culture Une femme à la baguette distrait les musiciens

Une femme à la baguette distrait les musiciens

par Arnaud Bihel

PetrenkoAuteur de cette remarque qui a soulevé l’indignation, le chef d’orchestre Vasily Petrenko a ensuite assuré qu’il ne parlait que de la situation en Russie.


Les musiciens « réagissent mieux quand ils ont un homme devant eux », parce qu’une « jolie fille sur le podium les distrait ». C’est Vasily Petrenko, chef d’orchestre du National Youth Orchestra et du Royal Liverpool Philharmonic au Royaume-Uni, ainsi que le Royal Philarmonic de Norvège, qui a fait cette déclaration dans le journal norvégien Aftenposten. Ajoutant qu’avec un homme à la baguette, les musiciens ont « moins d’énergie sexuelle et peuvent se concentrer sur la musique ». Par ailleurs, le jeune chef d’orchestre russe de 37 ans estime que « les femmes ne sont pas aussi impliquées qu’il le faudrait » quand elles ont des enfants.

La remarque a choqué nombre de ses collègues, en Norvège et ailleurs. Citée par The Guardian, la directrice du National Youth Orchestra britannique, Sarah Alexander, s’étonne que Petrenko « fasse preuve d’une vision si étroite, alors qu’il est le chef d’orchestre d’une organisation dirigée par une femme, dont la moitié des professeurs et des jeunes élèves sont des femmes, que nous incitons activement à devenir des leaders ».

Vasily Petrenko s’est finalement fendu d’une petite mise au point  (ici en anglais): il explique qu’il ne parlait là que de « la situation en Russie ».

Cette sortie vient en tout cas mettre en lumière une situation plus globale : les femmes peinent effectivement à s’imposer devant les orchestres. En France, par exemple, 95% des concerts sont dirigés par des hommes (Voir : Les femmes aussi veulent faire le spectacle).

 

 

 Photo : Vasily Petrenko et le Oslo Philarmonic, en février 2011. Par Hans A. Rosbach, via Wikimedia Commons.

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

5 commentaires

MEP 3 septembre 2013 - 13:52

Heu, et il se passe quoi si les musiciens son gays ? Ou bien si les musiciens sont des musiciennes hétéros ?

Répondre
Jules 3 septembre 2013 - 14:02

C’est partir du principe que l’orchestre est majoritairement composé d’hommes hétéro.
Déjà, ce n’est pas le cas; ensuite, si ça l’été, le problème ne serait pas de mettre une nana devant les musiciens mais comprendre pourquoi il y a moins de femmes musiciennes;
Par contre, il est vrai qu’un groupe ayant une femme en frontline risque d’être moins populaire qu’un groupe avec un homme; regardez par exemple les groupes comme Crucified Barbara, les Runaways, où la première chose qui vient à l’esprit est: « un girl’s band! » alors que ça ne change rien. Elles ne jouent pas avec leur vagin, si?
Il y a l’air d’avoir un problème avec cela. Si ce n’est pas un homme qui joue, l’aspect musical passe au second plan.
Cependant, les mentalités sont en passe d’évoluer, apparemment, avec la nouvelle génération; on voit de plus en plus de groupes de metal ou hardrock, prétenduement machistes, avec des chanteuses filles sans que ça soit exceptionnel, et je connais quelques groupes régionnaux qui, lors de leur formation, n’avaient pas du tout exclu d’avoir une femme en tant que chanteuse-ce qui a été le cas pour certains d’entre eux.

Répondre
Jules 3 septembre 2013 - 14:03

Je me suis égaré sur le sujet, en parlant des raisons potentielles de la minorité des femmes dans le monde de la musique.
Pour autant, ce n’est pas du hors-sujet 😉

Répondre
florence 3 septembre 2013 - 15:51

Je ne pense pas que les femmes soient minoritaires dans le monde de la musique, je crois au contraire que c’est un des arts -avec la littérature- où elles n’ont plus aujourd’hui à faire la preuve de leur talent ou de leur virtuosité. Par contre en effet les femmes sont minoritaires dans le monde du Pouvoir, mais là je crois que ce n’est plus une question de talent, mais d’appétit ! Mitterrand disait que le Monde n’est mené que par la vanité, il faut croire que les femmes en manquent ! 😉

Répondre
Aziza 6 septembre 2013 - 13:31

L’orchestre peut en effet être composé d’hommes et de femmes hétéros(pourquoi diable LE chef d’orchestre ne chatouille t-il pas les hormones des musiciennes perturbées??) et d’hommes et de femmes homosexuel(le)s.
Ce speech imbécile ne fait que mettre en lumière l’androcentrisme hétérosexuel qui régne partout…

Répondre

Laisser un commentaire