Accueil SagaInitiatives Femmes à l’antenne : le trimestre des bons élèves

Femmes à l’antenne : le trimestre des bons élèves

par Arnaud Bihel

DCDCParité des invités dans l’émission Des Clics et Des Claques sur Europe 1. Et des plateaux nettement plus féminisés dans C dans l’air sur France 5. Les bonnes résolutions ont pris de l’avance.


 

Clap clap à Des Clics et Des Claques. L’émission consacrée au web et aux réseaux sociaux, diffusée le soir sur Europe 1, s’était engagée à la rentrée de septembre à respecter la parité parmi ses invités… et a tenu sa promesse. Certes, ce sont des hommes – David Abiker et Guy Birenbaum – qui sont aux commandes de l’émission. Mais ils ont su donner la parole aux femmes autant qu’aux hommes. C’est Europe 1 qui communique ce chiffre : sur les 75 personnalités invitées depuis septembre, 38 femmes et 37 hommes.

Voilà qui prouve que quand on veut, on peut. Les responsables des médias ont pourtant longtemps mis en avant la difficulté à faire intervenir des femmes à l’antenne. En octobre dernier, une étude du CSA soulignait que les femmes représentent moins de 20% des invités sur les antennes de radio et de télévision (Voir : Toujours des miettes pour les femmes dans les médias). Autrement dit, pas de progrès depuis le rapport de la commission sur l’image des femmes dans les médias, en 2011, qui relevait l’absence des expertes sur les plateaux.

C dans l’air atteint les 30% d’expertes !

Mais cela serait-il en train de changer ? En tout cas, un changement s’est opéré dans l’émission la plus emblématique de la parole masculine : C dans l’air, sur France 5. En mars 2013, les hommes y occupaient 84% du temps de parole, constatait le CSA. Fin 2010, il arrivait que sur les 80 invités du mois, une seule femme apparaisse (Voir : « C dans l’air », d’un autre temps).

Mais là aussi, il semble que la volonté aboutisse à des résultats. En juillet, le groupe France Télévision s’engageait à féminiser ses antennes (Voir : Parité : France Télévisions se pique de bonnes intentions). Et notamment à atteindre 30% d’expertes dans les journaux et magazines d’information – dont C dans l’air – au plus tard fin 2014. Grande nouvelle : pour l’heure, le magazine s’est tenu à ce pourcentage ! Pas plus, certes, mais pas moins. Les Nouvelles NEWS ont compté : depuis le début du mois de septembre, sur les 312 invités, 95 étaient des femmes. A une dizaine d’émissions près, il y avait toujours au moins une femme parmi les 4 experts en plateau. A noter toutefois qu’il n’est jamais arrivé que les femmes soient majoritaires dans l’émission. Deux au maximum. Et que le mois de décembre, pour l’heure, marque un fléchissement : 75% d’hommes. Resterait aussi à calculer les temps de parole…

 

L’occasion de (re)plonger dans notre dossier :

Cherche femmes à l’antenne

 

Photo : Pauline Bèbe, première femme rabbin de France, invitée le 18 décembre 2013 dans Des Cliques et Des Claques.

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire