Accueil Sport Les Bleues au (double) révélateur

Les Bleues au (double) révélateur

par Arnaud Bihel

Bleues Renard SommerLes Bleues font leurs débuts dans la Coupe du Monde ce mardi soir contre l’Angleterre. Un match révélateur de leurs ambitions dans la compétition… et de l’intérêt pour le football féminin. Médiatiquement, c’est encore le service minimum…


 

Pour la France, c’est ce mardi 9 juin que débute réellement la Coupe du Monde féminine de football 2015 au Canada. Les Bleues font leur entrée dans le tournoi, contre l’Angleterre, à 19h, heure française. Quatrièmes de la Coupe du Monde 2011 et des JO 2012 (mais éliminées en quart de finale de l’Euro 2013), troisième nation mondiale au classement FIFA, les Françaises ont des ambitions.

« On a réalisé une très belle année 2014 en battant notamment les grandes nations que sont l’Allemagne, les Etats-Unis, le Brésil. Il est normal qu’une attente autour de nous se soit créée », souligne Wendy Renard, la capitaine de l’équipe de France. « Quand on joue bien, on peut réaliser de grandes choses. On va tout faire pour. »

Les autres favorites, les Etats-Unis et l’Allemagne, n’ont pas manqué leur entrée, en s’imposant respectivement 3-1 contre l’Australie et… 10-0 face à la Côte d’Ivoire. Et les Bleues devront briller dans la compétition pour donner au football féminin en France une visibilité encore en pointillés à ce jour. Les ministres, en tout cas, montent au créneau :

Pour autant, la couverture médiatique reste limitée. Le journal L’Equipe consacre certes trois pages à l’événement ce mardi, pour parler du match des Bleues. Mais sans consacrer le moindre article aux autres matchs déjà joués dans cette Coupe du Monde. Et c’est le match amical perdu par ces messieurs de l’équipe de France contre la Belgique, deux jours plus tôt, qui truste encore les premières pages du quotidien sportif… et sa une.Equipe9juin

Une moitié de page pour la sélection masculine, une autre pour la publicité d’une marque de bière. C’est encore une publicité qui permet au football féminin d’être présent à la une du journal, en tout petit : le Crédit Agricole, sponsor des équipes de France, souhaite « Bonne courage » aux Bleues, car « le foot s’accorde au féminin ».

L’audience télévisée sera un autre révélateur de l’intérêt pour le football féminin et son équipe nationale. A l’Euro 2013, les Bleues avaient déjà affronté l’Angleterre lors du premier tour. Et s’étaient imposées 3 buts à 0. Près d’1,2 million de téléspectateurs avaient alors suivi la rencontre sur W9.
Le record d’audience à battre est celui du quart de finale France/Etats-Unis, en 2011, qui avait réuni 2,3 millions de téléspectateurs devant Direct 8.

Les matchs des Bleues pour le premier tour :

France / Angleterre, mardi 9 juin, à 19h sur Eurosport et W9

France / Colombie, samedi 13 juin, à 19h sur Eurosport et W9

Mexique / France, mercredi 17 juin, à 22h sur Eurosport et W9

 

Photo : Wendie Renard et Eugénie Le Sommer, le 31 octobre 2013, lors du match Autriche/France, qualification à la Coupe du Monde 2015. ParAilura (travail personnel) [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire