La France revendique une “diplomatie féministe”

Marlène Schiappa et la Secrétaire générale adjointe de l’ONU Amina Mohammed, le 13 mai 2018. UN Photo/Manuel Elias

C’est un pas en avant sémantique : la France déclare désormais mener une “diplomatie féministe”.


 

« France is back, and so is feminism » : « La France est de retour, le féminisme aussi ».
C’est ainsi que Marlène Schiappa a conclu son intervention, mardi 13 mars, dans le cadre de la 62ème session de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies (CSW62).

La Secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php