En Inde, 63 millions de filles et femmes manquantes, 21 millions “non désirées”

Écolières à Chennai, 2009. Par Pippa Ranger/Department for International Development [CC BY-SA 2.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0)], via Wikimedia Commons

Un rapport remis au Parlement indien estime que 63 millions de filles et de femmes manquent dans le pays en raison de la “préférence aux garçons”. Et théorise la “méta-préférence” qui fait qu’il existe 21 millions de filles “non désirées”.


 

Pour la première fois, l’édition 2018 du Rapport annuel de perspectives économiques présenté au Parlement indien lundi 29 janvier, contient un chapitre consacré au genre. Le document souligne tout particulièrement que la société indienne doit s’interroger…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php