Accueil SagaInitiatives Inde : les droits des femmes en campagne

Inde : les droits des femmes en campagne

par Arnaud Bihel
FemmesInde

Photo : « Un meilleur avenir pour nos femmes ». Visuel de campagne du parti du Congrès

A l’heure des législatives en Inde, les grands partis rivalisent de promesses en faveur des droits des femmes. A l’image d’un quota de 33% de parlementaires… qu’ils ont bloqué jusque-là, et alors qu’ils alignent moins de 20% de candidates.


 

La plus grande démocratie du monde a commencé à voter lundi 7 avril pour élire un nouveau Parlement. Lors d’un processus qui s’étend jusqu’au 12 mai, plus de 800 millions d’Indiennes et Indiens sont appelés à élire les 543 membres de la Lok Sabha, la Chambre basse du Parlement, qui nommeront un nouveau gouvernement.

Plus d’un an après l’onde de choc provoquée par le viol collectif de Delhi, qui a mis en exergue une « hostilité à l’égard des femmes profondément ancrée » dans la société indienne, les questions relatives aux droits des femmes ne sont pas absentes des promesses de campagne.

« Manifeste des femmes »

Début avril, le site de pétitions en ligne Avaaz publiait un sondage selon lequel les Indien.ne.s situent la violence contre les femmes en deuxième place de leurs préoccupations – derrière la corruption, et devant l’emploi. Un sondage tombant à pic pour promouvoir le « manifeste des femmes » – Womanifesto – lancé par plusieurs organisations, en collaboration avec Avaaz. Et pour mettre la pression sur les candidats.

Dans les derniers jours de la campagne, les principaux partis ont d’ailleurs multiplié les promesses en direction des femmes. En reprenant plus ou moins les engagements auxquels les invitait le Womanifesto. Ainsi, le parti du Congrès, au pouvoir, et le BJP, favori des élections, prônent tous deux dans leurs programmes des mesures fortes contre les violences et promettent d’assurer les conditions de l’égalité économique et sociale.

Les 33%… maintenant ?

Ils s’engagent également à assurer un quota de 33% de places réservées aux femmes dans les assemblées parlementaires… Une mesure qu’ils n’ont pas soutenue jusque là. Fin 2013, la ‘Coalition 33% Maintenant’ (‘Time for 33 Percent’) avait relancé une campagne pour l’adoption rapide d’une loi sur les quotas, qui attend le feu vert du Parlement depuis près de 20 ans. Sans succès. Aujourd’hui, la Lok Sabha ne compte que 11% de femmes élues, deux fois moins que la moyenne mondiale.

Et lors de ces élections « aucun parti ne compte plus de 20% de candidates. Cela reflète la façon dont notre système politique considère les femmes », dénonce Kanchan Parulekar, de l’ONG Swayamsiddha, citée par le Times of India. Selon elle, le nombre de femmes au Parlement va baisser à l’issue de ces élections.

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire