Laëtitia Guapo reçoit le trophée Alain-Gilles de meilleure basketteuse française de l’année

par Agathe Ripoche

Cinq ans après Céline Dumerc, qui avait remporté ce prix de meilleure basketteuse française de l’année en 2017, Laëtitia Guapo devient la deuxième femme à remporter cette distinction. Et vu ses performances sportives de l’année, cela n’a rien d’étonnant.

Chaque année, le trophée Alain-Gilles récompense le meilleur basketteur ou la meilleure basketteuse de l’année. Créée en 2015 par la Fédération Française de Basketball, cette distinction prend en compte les résultats des joueurs et joueuses lors des compétitions internationales mais aussi ceux obtenus avec leur club. Le vote est soumis à un vote du public ainsi qu’à celui d’un jury composé de cinq représentant.es des médias et de six représentant.es des institutions du basket-ball.

Cette année, c’est Laëtitia Guapo, qui succède à Nicolas Batum, vainqueur en 2021. Native de Clermont-Ferrand, celle que l’on surnomme la guêpe a réalisé une saison exceptionnelle qui ferait rêver n’importe quel·le sportif·ve. Tout d’abord, côté équipe nationale où la joueuse évolue avec l’équipe de France 3X3. Après avoir remporté le titre de championne du monde en juin dernier (lire : Les françaises, championnes du monde de basket 3X3), elle a ensuite doublé la mise en septembre en remportant avec son équipe la médaille d’or aux championnats d’Europe. A noter aussi que Laëtitia Guapo a été élue MVP (meilleure joueuse) lors des championnats mondiaux. Côté club, la basketteuse évolue avec le Tango Bourges Basket depuis 2020 et cette année, l’équipe a presque tout raflé sur son passage en gagnant l’Eurocup et le titre de championne de France.

Sur les réseaux sociaux, la joueuse a remercié l’ensemble des votant.es et a tenu à mentionner ses coéquipières « sans qui tout cela ne pourrait être possible ».

Lire aussi : Le sportif de l’année est une sportive.

Partager cet article

Laisser un commentaire