Le nouveau marathon de Wendy Davis

par Arnaud Bihel

 Wendy Davis a officialisé, jeudi 3 septembre, sa candidature au poste de gouverneur du Texas.

Sénatrice de l’Etat depuis 2009, Wendy Davis, 50 ans, avait fait sensation tout juste 100 jours plus tôt avec son discours de 11h pour tenter de contrer une loi limitant l’accès à l’IVG (la loi avait toutefois été adoptée par la suite).

C’est un autre marathon qui l’attend désormais, d’ici aux élections de novembre 2014. Depuis plus de 20 ans les électeurs du Texas votent majoritairement à droite, même si le paysage politique évolue, avec une population hispanique, plus sensible aux idées démocrates, toujours plus importante.

Et comme dans toute campagne aux Etats-Unis, la question de l’argent est essentielle. Sur ce point, Wendy Davis part avec un gros handicap. Son concurrent républicain, Greg Abbot, a déjà levé plus de 20 millions de dollars… 20 fois plus que sa concurrente.

Et elle va devoir subir des attaques répétées sur la question de l’IVG. Un groupe anti-avortement a déjà lancé une campagne publicitaire la présentant comme une « fanatique » de l’avortement. Dans son discours de candidature, Wendy Davis a parlé de son parcours – mère célibataire à 19 ans, vivant dans une caravane, elle a mené de front petits boulots et études de droit – mais s’est gardée de dire le moindre mot sur l’IVG.

 

Partager cet article

1 commenter

Cécile 6 octobre 2013 - 20:40

Je crois que c’est jeudi 3 octobre et pas 3 septembre que vous voulez dire !

Répondre

Laisser un commentaire