Accueil Culture Pour George Sand changez à Camille Claudel

Pour George Sand changez à Camille Claudel

par Arnaud Bihel

MetrofemininSur 301 stations de métro parisiennes, seules 3 portent le nom d’une femme. Avec Métroféminin, l’artiste Silvia Radelli les renomme pour raconter une autre Histoire.


 

Une autre façon de lire l’Histoire. C’est ce que montre l’artiste Silvia Radelli, avec Métroféminin. Elle a créé un plan du métro parisien revisité où les noms masculins – ou neutres – des stations de métro sont devenus des noms féminins, en hommage à « des femmes porteuses de destins étranges et magnifiques ». Ainsi George Sand remplace Victor Hugo, Pyramides devient Nefertiti, Oberkampf laisse la place à Coco Chanel…

Un grand chamboulement quand on sait que sur les 301 stations de métro parisiennes, seules 3 portent le nom d’une femme. Et Louise Michel est même la seule à ne pas partager avec un homme. « Les stations renommées racontent une autre histoire du monde », souligne Silvia Radelli, qui accompagne ce Métroféminin d’une série de tableaux inspirés par ces femmes.

 

Une exposition à voir jusqu’au 29 mars à la Galerie l’Aléatoire, 29 rue de Bièvres à Paris.

Plus d’infos : http://www.silviaradelli.book.fr/

 

Lire aussi sur les Nouvelles NEWS :

Seules 2% des rues portent des noms de femmes

Le combat des femmes du tram

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire