Accueil SagaInitiatives Au Parlement européen, une voix suédoise pour les femmes… et les Roms

Au Parlement européen, une voix suédoise pour les femmes… et les Roms

par Arnaud Bihel

SorayaPostPremière élue du parti féministe suédois Feministiskt Initiativ, Soraya Post est avant tout une militante de longue date des droits des Roms.


 

« Historique ». Le mot est repris en boucle chez les partisan-e-s de Feministiskt Initiativ. Le parti féministe suédois a réussi son pari : en obtenant 5,3% des voix aux élections européennes, il décroche un siège au Parlement européen. Il fait plus que doubler son score de 2009 où il avait obtenu 2,2% des voix. Résultat d’une campagne menée tambour battant.

« Nous n’avons pas seulement terminé une campagne électorale, mais enclenché un mouvement. Ce n’est que le début », a déclaré la présidente du parti Gudrun Schyman. Feministiskt Initiativ a désormais en ligne de mire les élections législatives de septembre prochain. Au précédent scrutin en 2010, le parti n’avait obtenu que 0,4% des voix.

Sa nouvelle élue au Parlement européen, Soraya Post, n’est pourtant pas l’archétype de la militante féministe. Féministe, certes, mais surtout anti-raciste, comme l’est la ligne politique générale de Feministiskt Initiativ. Son parcours d’avocate militante, Soraya Post l’a mené pour les droits des minorités, et en particulier ceux des Roms – une communauté à laquelle elle appartient. Longtemps elle s’est sentie « une citoyenne de seconde classe », rappelle le magazine Feministiskt Perspectiv. Son arrivée au Parlement européen « signifie beaucoup pour les 15 millions de Roms qui vivent en Europe », souligne Soraya Post.

Et la nouvelle élue compte bien faire porter sa voix dans l’hémicycle européen. « On ne peut pas faire obstacle aux horreurs du racisme et de l’extrême droite par la diplomatie silencieuse. Il faut se lancer dans le débat avec eux. Il faut renforcer les consciences sur les conséquences de ces idées, comme l’Histoire nous le rappelle. Si les gens ont oublié, il faut les leur rappeler, et je pense être douée pour cela ».

La progression des partis réactionnaires au Parlement européen lui donnera d’autant plus de travail. En Suède même, les résultats du parti d’extrême-droite viennent d’ailleurs ternir le succès de Feministiskt Initiativ. Les Démocrates suédois, avec 9,7% des voix, entrent eux aussi pour la première fois au Parlement européen. Et avec deux députés.

 

Photo : Soraya Post © Feministiskt Initiativ

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire