Accueil Sport Polémique sur le port du voile dans le sport : au tour du basket

Polémique sur le port du voile dans le sport : au tour du basket

par Arnaud Bihel

 

VoileFIBALes basketteuses qataries se sont retirées des Jeux Asiatiques pour protester contre l’interdiction de jouer voilées. La FIBA, dernier bastion contre les têtes couvertes, a commencé à assouplir ses règles.


 

 

C’est la dernière polémique sur le voile dans le sport. L’équipe féminine de basket-ball du Qatar s’est retirée des Jeux Asiatiques, mercredi 24 septembre, pour s’être vue refuser de jouer avec le hijab. La Fédération internationale de basket (FIBA) reste la seule à interdire le port d’un couvre-chef dans les compétitions internationales.

Ces derniers mois plusieurs demandes ont été transmises à la FIBA pour qu’elle autorise à son tour à jouer tête couverte. Une basketteuse états-unienne musulmane avait par exemple lancé une pétition début juillet. L’interdiction ne touche pas que le voile islamique, puisque la FIBA, fin août, a été attaquée par les autorités sportives indiennes, qui réclament que les joueurs sikhs puissent jouer avec un turban.

Face aux demandes insistantes  le bureau de la FIBA a décidé le 16 septembre un assouplissement de ses règles : pendant une période de test de deux ans, dans les fédérations nationales qui en auront fait la demande, les basketteurs et basketteuses pourront jouer tête couverte. Mais cette dérogation ne s’applique pas aux compétitions internationales, comme les Jeux Asiatiques. A moins d’une évolution d’ici là, les Jeux olympiques de 2016 ne seront pas concernés.

Le sujet avait longuement fait débat dans le football avant que la FIFA autorise les couvre-chefs au début de cette année (Voir : La FIFA dit oui aux têtes couvertes). Aux derniers Jeux Olympiques, la Fédération internationale de judo avait revu ses règles pour permettre à une judokate saoudienne de participer avec la tête couverte.

La question divise ceux qui y voient un progrès pour le droit de chacun à participer à une compétition sportive, et ceux qui dénoncent l’intrusion de la religion dans le sport.

 

Photo : Basketteuses qataries lors d’un match amical contre l’ambassade américaine à Doha, 17 août 2011. Par Vinod Divakaran via Flickr. Certains droits réservés

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire