Accueil Société Pour les supporters des Bleus, des femmes en récompense

Pour les supporters des Bleus, des femmes en récompense

par Arnaud Bihel

Miss Météo de Canal+ « à poil », pornos de Dorcel gratuits. La qualification contre l’Ukraine de l’équipe de France de football a des allures de peep show national.


 

Avant le match, la miss Météo du Grand Journal de Canal+ Doria Tillier prenait un pari : en cas de qualification des Bleus, elle officierait « à poil » le lendemain, mercredi soir. A l’issue du match, le Grand Journal ne manquait pas de communiquer sur cette promesse :

LGJ

Et les sites d’information d’évoquer ce défi à l’unisson. Exemples : « Le défi du jour le plus attendu est sans aucun doute celui de Doria Tillier. La jeune femme s’est engagée à présenter la météo « à poil ». Peu avant midi, l’impatience des twittos était palpable. Pic d’audience assuré aux alentours de 19h30… » (bfmtv.com) ; « Doria Tillier va donc devoir honorer sa promesse : présenter sa chronique de ce mercredi 20 novembre toute nue » (RTL.fr, qui souligne) ; « Ce soir, la Miss Météo du Grand journal va-t-elle faire exploser le thermomètre de l’audience? Si elle tient sa promesse, on a tout lieu de penser que l’ambiance sera torride » (TVMag du Figaro.fr).

Le public n’est pas en reste. En quelques heures, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont « aimé » la page Facebook « pour que Doria Tillier tienne parole ».

Autre buzz lié au match, le producteur de vidéos pornographiques Marc Dorcel avait promis un accès gratuit à son site en cas de qualification des Bleus. Son site a été pris d’assaut à l’issue du match. « Dorcel contente son principal public, l’homme hétéro », commente Quentin Girard sur Liberation.fr. « Il s’inscrit dans cette grande tradition qui associe sexe et sport de haut niveau. Comme si les supporters méritaient une ‘récompense’, en nature ou en fantasme, pour une qualification à la Coupe du monde (métaphore d’une bataille guerrière), alors qu’ils n’y sont pas pour grand-chose. »

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

7 commentaires

flo 20 novembre 2013 - 15:29

Une horde masculine plus ou moins pubère va se jeter sur canal à 20H pour tenter d’apercevoir le « Sein » graal, le bout de nichon promis et attendu par le Tout-twitter en émoi pré-orgasmique… qu’est ce qu’on se marre..

Répondre
Seb Musset 20 novembre 2013 - 17:34

Rappelons ici que Canal+ a été sauvé de la faillite en 1986 grâce a deux choses seulement : le porno du samedi soir et la soirée foot. L’histoire n’est qu’un éternel recommencement.

Répondre
Michel Bellier 21 novembre 2013 - 06:53

Bien je crois que cette Dora Tillier n’a qu’a s’en prendre qu’à elle-même il me semble. Elle était tout à fat consciente du buzz qu’elle allait créer zn faisant ce pari. Pourquoi précisément jouer sur cette fibre « plus ou moins pubère » de même qu’elle doit être consciente qu’elle travaille sur une chaine de télé qui fait du pognon.Et le pognon c’est le buzz. Je ne vois pas là une victime de quoique ce soit.

Répondre
Aziza 21 novembre 2013 - 08:44

Ce qui est incroyable, c’est que nous ne vivons pas chez les talibans; donc des femmes nues on en voit un peu partout….en voir une de plus électrise à ce point ? ou alors, c’est la perversion de se dire qu’elle va être nue devant des millions de gens ? Cette jeune idiote va-t-elle tenir parole ?

Répondre
luce44 21 novembre 2013 - 10:35

Que de folie et d’enthousiasme pour un « exploit » qui n’en est guère un : une sélection dans des conditions rendues difficiles par un autre match calamiteux fait par les mêmes.
Mais le comportement et les mauvaises performances de « ces enfants capricieux » et couvert de millions, est vite oublié.
On assiste à la marchandisation à outrance, le buzz et l’argent coulent à flots. La présentatrice de la météo, déjà insupportable par son reflet et son acceptation des stéréotypes sur les femmes, atteint le fond pour ces « messieurs » réduits à un stade de développement de très petits garçons et à des blagues de « potaches » encouragés Par ailleurs, les femmes restent sur la touche : on ne voit guère autant de média, de buzz et de fanatiques pour les matchs de football féminin, où pourtant elles font merveille.
Les femmes vont encore servir de défouloir pour l’adrénaline de ces supporters. Quelle image de la France ! si c’est cela qu’il lui faut pour avoir de la croissance !
Le football n’est plus du sport mais est devenue une machine à endormir les cervelles et gagner beaucoup d’argent.
Quelle disproportion avec les vrais exploits : découvertes scientifiques, progrès industriels, avancées sociales…
Avec cela, on présente aux garçons le footballeur comme le modèle à atteindre, et non le scientifique, l’artiste, l’humaniste, le philosophe !

Répondre
dmadone 27 novembre 2013 - 16:39

Entre les medias qui font leur choux gras d’un tel événement, les hommes qui se comportent comme des abrutis et la pétasse de la météo cela donne un aperçu du niveau de la France…

Répondre
Roinel Nicole 27 novembre 2013 - 22:50

ouuouoioiuoiu

Répondre

Laisser un commentaire