Accueil Culture Le Prix Artémisia 2017 récompense la richesse de la BD au féminin

Le Prix Artémisia 2017 récompense la richesse de la BD au féminin

par Arnaud Bihel

wagner_frapperlesolPour la première fois, le Prix Artémisia pour les créatrices de bande dessinée récompense des lauréates dans 4 catégories. Façon de saluer « la variété de la production », explique Chantal Montellier, co-fondatrice du prix.


 

Ce sont, pour la première fois, cinq créatrices de bande dessinée qui ont été récompensée par le jury du Prix Artémisia de la bande dessinée féminine. Le palmarès de la 10ème édition de ce prix visant à « mettre à l’honneur la production féminine dans la bande dessinée pour le scénario et/ou le dessin » a été dévoilé lundi 9 janvier.

Le Grand Prix 2017 revient à Céline Wagner pour son album Frapper le sol, « une plongée envoûtante dans l’univers artistique du chorégraphe Tatsumi Hijikata qui créa le Butô à la fin des années 50 ».

Le Grand Prix 2016, attribué à Sandrine Revel, s’accompagnait déjà d’une « mention spéciale », pour Théa Rojzman. Cette année, ce sont trois autres distinctions qui s’ajoutent.

« La production des femmes en bande dessinée est abondante et ne cesse de croître »

Quatre catégories désormais, c’est la marque d’une volonté de « rendre compte de la richesse de la création », explique aux Nouvelles NEWS Chantal Montellier, co-fondatrice d’Artémisia en 2007 avec Jeanne Puchol. « Contrairement à ce que prétendent certains qui disent que les dessinatrices, c’est comme les fourmis de 18 mètres, ‘ça n’existe pas’, la production des femmes en bande dessinée est abondante et ne cesse de croître. Le jury reçoit chaque année de plus en plus d’albums – plus d’une centaine cette année. Donc nous nous sommes dit qu’un seul prix était trop limitant, surtout compte tenu de la variété de la production. »artemisia2

Lire aussi : La lente féminisation de la bande dessinée

Le Prix spécial est attribué à Nicole Augereau pour son album Quand viennent les bêtes sauvages, consacré à Haïti et au « destin singulier de Manno Charlemagne, passé – non sans encombre – du statut de chanteur contestataire persécuté à celui de maire de Port au Prince »

Un duo reçoit le Prix Avenir : Chloé Vollmer-Lo et Carole Maurel pour L’Apocalypse selon Magda, un « album tragique, mais très édifiant. »

Enfin le Prix Humour est décerné à Jacky Fleming pour son album Le problème avec les femmes, qui « retrace avec une ironie mordante l’évolution de la représentation du “deuxième sexe” dans nos sociétés patriarcales. »

« J’ai eu plus de coups de téléphone en janvier 2016 qu’en quarante-cinq ans de carrière »

Voilà un an, la polémique autour de l’absence des femmes au Festival de BD d’Angoulême a fait grand bruit. Un an après, Chantal Montellier ne constate pas d’évolution « révolutionnaire », malgré des avancées comme la parité des jurys.

Voir : Angoulême et les autrices, un an après la polémique

La polémique a malgré tout donné davantage de visibilité au prix Artémisia. « J’ai eu plus de coups de téléphone en janvier 2016 qu’en quarante-cinq ans de carrière », ironise Chantal Montellier, qui fut la première femme dessinatrice de presse politique. Une visibilité dont le lauréat 2016, « l’album de Sandrine Revel, a énormément profité ». Et l’intérêt médiatique « n’est pas complètement retombé cette année ; il est maintenant difficile de nous ignorer », conclut la co-fondatrice du prix.

 

 

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com