Accueil International Une loi contre les pubs sexistes ? Débat en Allemagne

Une loi contre les pubs sexistes ? Débat en Allemagne

par Arnaud Bihel
publicité sexiste
publicité sexiste

Visuel du collectif PinkStinks contre la publicité sexiste

Le ministère de la Justice travaille sur un projet de loi visant à interdire les « objets sexuels » dans la publicité. L’idée ne plaît pas à tout le monde…


 

L’Allemagne va-t-elle légiférer contre la publicité sexiste ? Le ministère de la Justice a confirmé, ces derniers jours, travailler sur un projet de loi visant à interdire les publicités qui présentent les femmes, ou les hommes, « comme des objets sexuels ». Les tribunaux pourraient être amenés à condamner de telles publicités. Aujourd’hui, comme son homologue en France, l’autorité de régulation de la publicité (Deutschen Werberat) se contente d’avertissements.

Cette annonce fait suite à une position adoptée en janvier par le parti social-démocrate (SPD), du ministre de la Justice Heiko Maas. En réponse aux agressions sexuelles de Cologne, le SPD entend faire de 2016 une « année pour les femmes ». Ce programme envisage, entre autres mesures, « l’interdiction des publicités discriminatoires à raison du sexe ». Une mesure destinée à « gagner le respect dans la vie quotidienne et moderniser les représentations des genres ».

Mais le projet du ministère de la Justice s’attire déjà de vives critiques. Dans un communiqué, le patron de la fédération des agences de publicité, Ralf Nöcker, s’en prend vivement à un projet « absurde » et « inutile » puisque, assure-t-il, l’autorité de régulation « fonctionne très bien »..

Un échange sur Twitter résume le débat que cette annonce a engendré en Allemagne. Alors que le leader du parti Libéral-Démocrate, Christian Lindner, dénonçait un projet de loi « borné », l’élue des Verts Angela Dorn lui répondait :

« Je suggère que nous fassions la même image, simplement en inversant les rôles. Mais peut-être êtes-vous trop borné ? »

 

Rien ne dit, pour l’heure, que le projet de loi verra finalement le jour. Le collectif PinkStinks, qui milite depuis deux ans pour une telle loi visant à interdire les publicités sexistes, a contacté le ministère de la Justice et relève que le texte « est encore en discussion » au sein du gouvernement et que « personne n’a vu la version finale jusqu’à présent ».

 

Lire aussi :

« J’aime faire des pipes aux sandwiches » : le clip qui dénonce les pubs sexistes

Femmes-objets dans la pub : Bruxelles s’en mêle

Stéréotypes et femmes-objets : dernières nouvelles de la pub sexiste

 

Laisser un commentaire