Accueil Société Qui fait l’actualité ce mardi 25 mars

Qui fait l’actualité ce mardi 25 mars

par Arnaud Bihel

 

Fronde contre la réforme du temps partiel

La Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME) part en guerre contre la réforme du temps partiel. La mesure visant à limiter les temps partiels de moins de 24h, qui doit entrer en vigueur en juillet, est « économiquement une folie », estime le président de la CGPME qui réclame un moratoire. L’accord avait été validé en janvier 2013 par les partenaires sociaux.

Mobilisation contre une expulsion

Elle doit quitter le territoire français, même si elle remplit les critères pour être régularisée. La faute à un détail administratif. Le blog Education du Monde raconte l’histoire de la jeune brésilienne Thais Moreira… et de son lycée qui se mobilise contre son expulsion programmée, « injuste ».

Le pouvoir birman bloque Aung San Suu Kyi

Le processus de démocratisation lancé en 2011 en Birmanie n’avance qu’à petit pas. La Constitution empêche toujours l’opposante Aung San Suu Kyi de se présenter à la présidentielle prévue en 2015 – elle avait annoncé en juin dernier sa décision de briguer la présidence. Et l’armée au pouvoir n’entend pas amender la Constitution, constate La Croix sur place.

Tensions au sommet de la Ligue Arabe

Les pays de la Ligue Arabe tiennent sommet ce 25 mars dans « une ambiance particulièrement tendue », observe Rfi. Bahreïn, l’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis s’en prennent au Qatar dont ils dénoncent le soutien aux Frères musulmans. Tensions géopolitiques avec l’influence de l’Iran en toile de fond.

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire