Accueil Médias Dans les quotidiens aussi, une femme pour quatre hommes

Dans les quotidiens aussi, une femme pour quatre hommes

par Arnaud Bihel

Le Monde observe que dans les quotidiens nationaux, les femmes ne représentent que 20% des personnes citées ou en photo. Encore moins quand il s’agit de figurer à la une ou quand la parole est valorisée.


 

Une preuve supplémentaire de la sous-représentation des femmes dans les médias. Les ‘décodeurs’ du journal Le Monde ont décortiqué les articles de quatre grands quotidiens – Le Monde, Le Figaro, Le Parisien et Libération – du 2 au 6 février. Soit 20 journaux, plus de 1000 articles, 675 photos.

La conclusion est sans appel : les femmes représentent à peine plus de 20% des personnes citées. Et moins de 20% des personnes représentées sur les photos. Une femme pour quatre hommes : c’est aussi la tendance qu’on retrouve dans les médias audiovisuels.

Voir : Progrès minimes pour les femmes à l’antenne

L’analyse montre aussi que les anonymes sont surtout des femmes. Presque deux fois plus que les hommes. « En moyenne, 22% des femmes citées le sont sans patronyme, pour seulement 13% des hommes. »Couv le parisien

Et « la représentation des femmes chute dans les articles qui valorisent les idées et la parole d’individus : elles ne signent en moyenne que 12,5% des chroniques et des éditos, 17% des tribunes, et les titres de presse ne leur consacrent que 15,5% des interviews. »

Autre signe que la présence des femmes chute avec la valeur accordée aux articles : sur la moitié des unes des journaux étudiés, on ne trouve tout simplement aucune femme présente, dans un titre ou en photo.

En moyenne, elles ne sont que 14,2% des personnes citées en une. Et encore… l’article note que « dans le meilleur des cas, la une comporte 50% de femmes : c’est le cas de l’édition du Parisien du 3 février 2015 ». Mais si on observe la une en question, Nicolas Sarkozy, qui a droit à un gros quart de la page, dispose de quatre fois plus d’espace que la chanteuse Véronique Sanson. Sans compter qu’un deuxième homme est cité : Emmanuel Macron, dans un titre.

 

Voir aussi notre dossier : CHERCHE FEMMES À L’ANTENNE

et un rappel de notre colloque LE SEXE DE L’INFO

 

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

1 commenter

1 commenter

Christyn 11 mars 2015 - 16:44

Un magazine scientifique a sorti un numéro spécial sur les grands singes en mars 2015. Les premières pages sont consacrées à la présentation des espèces. Les mâles ont droit à une photo en double page et les femelles sont reléguées en vignette ! les schémas censés montrer le dimorphisme sexuel positionnent le mâle plus haut que la femelle (faussant ainsi la comparaison morphologique, pas très scientifique !).
Alors que les grands singes nous intriguent par ce qu’ils ont d’humain, leur appliquer cette vision sexiste est bien dommage.Même si l’article ne concerne pas directement le genre humain, évitons les messages implicites sur la représentation des individus en fonction de leur sexe.

Répondre

Laisser un commentaire