Accueil Médias Radio France féminise ses directions

Radio France féminise ses directions

par Arnaud Bihel

RadioFranceAvec Laurence Bloch à France Inter, Anne Sérode à FIP et Marie-Pierre de Surville à France Musique, trois des sept chaînes du groupe sont dirigées par des femmes. Reste à ne pas se focaliser sur ces figures de proue.


 

Comme promis, des femmes dirigeantes à Radio France. Le nouveau patron de la radio publique, Mathieu Gallet, l’a confirmé jeudi 22 mai : Laurence Bloch prend ce jour-même la direction de France Inter. Elle succède à Philippe Val dont elle était la numéro 2 depuis 2010. Elle sera la première femme à diriger l’antenne phare de Radio France.

Deux autres femmes seront aux commandes de chaînes du groupe : Marie-Pierre de Surville à France Musique et la franco-canadienne Anne Sérode aux commandes de FIP. En défendant sa candidature devant le CSA, Mathieu Gallet avait promis de nommer au moins 2 femmes parmi les dirigeants des 7 antennes du groupe, qui auparavant étaient tous des hommes. Elles sont donc désormais 3 sur 7.

Mais attention de ne pas se focaliser sur ces figures de proue. Car c’est globalement que les femmes « ont un réel problème d’accès aux postes d’encadrement », faisait remarquer la société des journalistes de Radio France en octobre dernier (Voir : Radio France : pas assez de femmes à l’antenne et dans la hiérarchie).

Mathieu Gallet pourrait aussi tenir une promesse que son prédécesseur Jean-Luc Hees avait faite, en octobre également, devant le CSA qui en avait fait la demande expresse : en 2014, au moins 30% de femmes seront invitées dans les matinales des antennes de Radio France. Autrement dit, au moins pour France Inter, il s’agira d’inviter deux fois plus de femmes qu’en 2013 (Voir : Un nouveau président à Radio France… et 30% de femmes dans les matinales ?).

 

Photo : Jeanne Menj & Cie sur Flickr

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire