Une responsable de la police afghane tombe sous les balles des talibans

par Arnaud Bihel

La policière la plus gradée de la province de Helmand, en Afghanistan, est décédée lundi 16 septembre. Elle avait été attaquée la veille par deux hommes armés alors qu’elle se rendait au travail.

Negar (connue sous ce seul nom), 38 ans, travaillait dans la police depuis 5 ans. Inspectrice adjointe au département des affaires criminelles de la province, elle avait pris la place d’Islam Bibi, elle-même assassinée en juillet dernier.

Negar avait, à plusieurs reprises, dénoncé le manque de femmes dans la police afghane. Elles représentent moins de 1% des effectifs et doivent faire face à de nombreux obstacles, une situation soulignée dans un récent rapport de l’ONG Oxfam.

Les femmes aux postes de responsabilité apparaissent de plus en plus comme des cibles privilégiées des attaques des talibans, relevait l’ONU au début de l’année.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?