Résurrection du principe des femmes évêques en Angleterre

par Arnaud Bihel

 

Un an après avoir dit « non », l’Église anglicane d’Angleterre s’engage vers la nomination de femmes évêques. Son synode a approuvé le principe de cette évolution mercredi 20 novembre, à une écrasante majorité (378 voix pour, 8 voix contre et 25 abstentions).

Le projet avait été recalé de justesse un an plus tôt. Ce n’étaient pas les religieux mais les fidèles, et en particulier les femmes, qui avaient bloqué la réforme.

Face à la consternation provoquée par cette « occasion manquée », l’Eglise anglicane a relancé le processus bien plus rapidement que prévu. L’ordination de femmes évêques doit être définitivement approuvée au cours d’un nouveau synode général, à l’été ou l’automne 2014. En septembre, l’Église du Pays de Galles a déjà approuvé l’épiscopat des femmes. D’autres branches de l’Église anglicane – aux États-Unis, au Canada ou en Nouvelle-Zélande – comptent déjà des femmes évêques.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?