Accueil International Revue de presse internationale, 27 juin

Revue de presse internationale, 27 juin

par De profundis

Poids de l’Église en Espagne ;  Pas de travail pour les Coréennes ; Échec des anti-avortement en Urugay ; … la revue de presse internationale d’Anne Collet.


 

L’Eglise influence de nouveau la société espagnole

« L’Eglise reprend le pouvoir en Espagne », s’alarme le quotidien suisse Le Temps. Sur de nombreux sujets de société sensibles – comme l’avortement ou la réforme de l’éducation – l’épiscopat entend retrouver la place qu’il occupait dans le passé. Cette opération de séduction est facilitée par la droite, revenue au pouvoir en décembre 2011. Quatre ministres du gouvernement Rajoy sont d’ailleurs proches des groupes religieux traditionalistes, tels que l’Opus Dei ou les Légionnaires du Christ, qui n’ont jamais vraiment perdu de leur influence.

 

Le monde du travail fermé aux Coréennes

Depuis février 2013, la Corée du Sud est présidée par une femme, et pourtant la société reste très largement dominée par les hommes, précise le quotidien économique Wall Street Journal. Cela est particulièrement vrai dans le monde du travail où il est difficile pour une femme d’évoluer et de grimper les échelons de l’entreprise. Très peu de femmes occupent des postes à responsabilité. Pire, elles sont peu nombreuses à travailler. Selon une étude publiée en 2012, 55% seulement de Coréennes ont un emploi, contre 74% des Chinoises et 62% des Japonaises.

 

Mobilisation des Maliennes en vue des élections

« Les femmes s’organisent pour aller à la conquête des suffrages et accéder aux instances de décision », note le site d’informations MaliActu. Les Maliennes sont aujourd’hui peu représentées dans la vie publique et politique et veulent profiter des élections générales, présidentielle et législatives, dont le premier tour est prévu le 28 juillet, pour faire entendre leur voix. C’est pourquoi de nombreuses organisations féminines sont en train de mobiliser les femmes sur l’ensemble du Mali pour susciter des vocations, ou qu’au minimum elles se dérangent pour aller voter.

 

Les anti-avortement mis en échec en Uruguay

L’Uruguay s’est doté fin 2012 (et d’extrême justesse) de la loi la plus libérale de toute l’Amérique latine en ce qui concerne l’avortement, puisque celle-ci prévoit sa dépénalisation pendant les trois premiers mois de grossesse. Cela a provoqué la colère des opposants et militants anti-avortement. Le 23 juin, ces derniers ont organisé un vote pour savoir si un référendum sur le sujet était possible. Un peu plus de 200 000 Uruguayens se sont manifestés, ce qui est insuffisant pour qu’un référendum ait lieu, à la grande joie des féministes et des militants pro-avortement, observe le Washington Post.

Réinsertion compromise pour les prisonnières de Canberra

La population carcérale féminine de la prison de Canberra, la capitale australienne, est victime de discrimination à la réinsertion. C’est ce que dénoncent des groupes de défense des droits des prisonniers. La prison est en effet située au cœur d’un établissement pour hommes. Eux ont à leur disposition de nombreux moyens éducationnels de réinsertion. Mais les femmes, parce qu’elles ne doivent avoir aucun contact avec eux, en sont privées, rapporte le quotidien Canberra Times.

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire