Accueil International Revue de presse internationale, 12 décembre

Revue de presse internationale, 12 décembre

par Arnaud Bihel

Métiers et stéréotypes au Royaume-Uni ; Femmes de pouvoir en Amérique latine ; Sombres perspectives en Afghanistan… la revue de presse internationale d’Anne Collet.


 

 

Le regard sexiste des Britanniques sur les métiers

Les stéréotypes sur les métiers ont la vie dure au Royaume-Uni : quatre Britanniques sur dix pensent en effet qu’une femme ne devrait être ni soldate, ni pilote, ni mécanicienne, encore moins chirurgienne, révèle une étude sur le sexisme dans le monde du travail. A l’inverse, 40% pensent que les métiers de sage-femme, infirmier, garde d’enfants ou encore esthéticien, ne sont pas pour les hommes. Seul le Pays de Galles se distingue avec des idées plus progressistes quant aux métiers que femmes ou hommes sont en mesure d’exercer, rapporte le Daily Telegraph.

 

La progression en trompe l’oeil du travail féminin au Japon

En septembre dernier un record dans le domaine du travail féminin a été établi au Japon. 63% des femmes âgées de 15 à 64 ans occupaient un emploi, soit une augmentation de 6,3% en dix ans. Cela pourrait être une bonne nouvelle, mais à y regarder de plus près il n’en est rien, signale le Japan Times. Les femmes sont en effet toujours reléguées à des postes subalternes, à temps partiel ou temporaire. Quant au choix entre travail ou maternité, qui prévaut depuis longtemps, il existe toujours ; sauf que les femmes aujourd’hui, par nécessité économique, choisissent de plus en plus le travail.

 

Le Sénégal engage les femmes dans l’agro-écologie

Afin de faire face aux changements climatiques et aux catastrophes naturelles, un projet financé par Actionaid et intitulé ‘Agro-écologie et Résilience au Sénégal’ a ciblé cinq mille femmes rurales qui apprendront à élaborer des plans de préparation aux désastres dont le pays est coutumier : inondations sécheresse ou tremblements de terre. Elle apprendront également à s’adapter à leur environnement et à contribuer à sa protection, précise le quotidien Le Soleil. De ces formations devront émerger des femmes leaders qui seront amenées à participer aux prises de décisions.

 

Le machisme battu en brèche en Amérique latine

Avec l’arrivée le 15 décembre prochain d’une femme (Michelle Bachelet sera élue à coup sûr) à la tête du Chili, l’Amérique latine, connue pour son machisme, aura un nombre record de femmes élues à ce poste. Des femmes gouvernent déjà en Argentine, au Brésil et au Costa Rica. Une autre a failli être élue au Honduras le 24 novembre dernier, note le site d’informations Global Post. Cette dernière, Xiomara Castro, n’a d’ailleurs pas dit son dernier mot : devant l’ampleur des fraudes, elle a obtenu une révision des résultats.

 

Pas d’amélioration en vue pour les Afghanes

Malgré des années d’efforts pour aider les femmes, un rapport de l’ONU rendu public le 8 décembre fait état d’une recrudescence de la violence à l’égard des Afghanes. Le nombre de plaintes enregistrées par la police a en effet augmenté de 28% en un an, rapporte le New York Times. Le quotidien américain déplore qu’un décret en faveur des femmes, signé en 2009 par le président Hamid Karzai, n’a toujours pas été voté par le Parlement (voir aussi : Sombres signaux pour les Afghanes). En outre, avec le départ définitif des troupes étrangères, les droits des femmes risquent fort d’être revus à la baisse.

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire