Accueil International Revue de presse internationale, 7 novembre

Revue de presse internationale, 7 novembre

par Arnaud Bihel

L’Allemagne constate l’échec de la légalisation de la prostitution ; Jane Austen liftée sur les billets de 10 livres ; l’exécutif kenyan s’ouvre aux femmes… la revue de presse internationale d’Anne Collet.


 

L’échec de la prostitution légale en Allemagne

« L’Allemagne est devenue une plaque tournante du commerce des femmes » : ce titre du journal Die Welt montre que le débat sur la prostitution ne se limite pas à la France. Même si la situation outre-Rhin est bien différente : en 2002, l’Allemagne a légalisé la prostitution. Mais ce sont les proxénètes et trafiquants qui en apparaissent aujourd’hui comme les seuls bénéficiaires. Le futur gouvernement d’Angela Merkel devra sans doute revoir la législation.

Un lifting pour Jane Austen

Être vénérée en tant que romancière ne suffit sans doute pas pour figurer sur les nouveaux billets de 10 livres britanniques qui entreront en circulation en 2017 : il faut aussi être jolie, s’insurge The Guardian. Le portrait de Jane Austen représenté sur ce billet a en effet été totalement refait. Ses cheveux semblent avoir subi une mise en plis, ses traits redessinés, elle esquisse un sourire et porte des boucles d’oreilles. Rien à voir avec l’unique portrait à l’âge adulte que l’on a d’elle, dessiné pat sa sœur Cassandra au début du 19ème siècle.

Les « Janettes » manifestent à Montréal

Bravant la pluie des milliers de personnes ont défilé le 25 octobre dans les rues de Montréal à l’appel des « Janettes » , du nom de Janette Bertrand, une de leurs têtes d’affiche. Ce mouvement féministe a été créé il y a quelques semaines pour soutenir l’initiative du gouvernement québécois de mettre en place une « Charte des valeurs », un projet qui vise à établir des valeurs qui font consensus dans la société, dont l’encadrement du port des signes religieux ostentatoires et donc celui du voile. Ce qui fait par ailleurs débat dans tout le Canada, rapporte La Presse.

Les femmes de la présidence kényane

Depuis qu’il a été élu en mars dernier, le président du Kenya, Uhuru Kenyatta, a mis en place une administration qui ne ressemble pas à celle de ses prédécesseurs, puisqu’elle fait la part belle aux femmes. Plusieurs ont en effet été nommées à des postes rapprochés. Certaines font même partie du cercle restreint de ses conseillers et le rencontrent tous les jours, pas seulement pour parler des problèmes liés au genre ou aux jeunes, souligne le quotidien The Star.

 

Les préjugés sur la couleur de peau ont la vie dure en Inde

En Inde, pour trouver un mari, se faire des amis ou réussir au travail il vaut mieux avoir la peau claire. En atteste le marché en plein boom des crèmes éclaircissantes. Selon le journal pakistanais Dawn, elles représentent 84% du marché des crèmes de beauté. Afin de lutter contre les préjugés sur la couleur de peau, une campagne intitulée « Dark is beautiful », lancée en 2009 par un groupe de femmes militant pour la « beauté au delà de la couleur », continue de faire la tournée du pays. Une actrice indienne très populaire à la peau sombre, Nadita Das, prête depuis le mois de mai son visage à la campagne.

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire