Accueil Sport Rugby : les Bleues marquent des points

Rugby : les Bleues marquent des points

par Arnaud Bihel
FranceAustralie

Photo : une touche lors du match France/Australie le 5 août 2014 © I. Picarel/IRB

Deuxième large victoire dans « leur » Coupe du Monde, et succès d’audience croissant.


 

Double victoire, sportive et médiatique, pour les Bleues. Les joueuses de l’équipe de France de rugby ont battu l’Afrique du Sud mardi 5 juillet, pour leur deuxième match de la Coupe du Monde qui se déroule en France. Un score écrasant, 55 à 3, obtenu avec la manière. Ce mercredi, la une du quotidien sportif L’Equipe ignore cette victoire française en Coupe du Monde. Et pourtant, les Bleues ont aussi connu un vrai succès d’audience. La retransmission du match sur France 4 a attiré près d’1,5 millions de téléspectateurs, un record, qui confirme celui déjà enregistré lors du premier match des Bleues gagné contre les Galloises.

Le sport féminin à la télévision, ça marche. Comme le remarque Le Figaro, France 4 suit ainsi les traces de Direct 8 qui, avec le football féminin, « avait même réalisé le record absolu d’audience pour une chaîne de la TNT » lors de la demi-finale France/États-Unis du Mondial 2011 : 2,4 millions de téléspectateurs, 17,4 % de part d’audience.

France/Afrique du Sud, à (re)voir en intégralité sur France4.fr.

Et le résumé sur la chaîne Youtube de la Fédération internationale de rugby :

 

« Les Bleues collectionnent les victoires et les supporters » remarque de son côté France24 au bord des terrains. Toutes les rencontres se disputent à guichets fermés. De quoi s’interroger sur le choix de jouer les matchs de poule au Centre national du rugby de Marcoussis à une trentaine de kilomètres de Paris, où les tribunes ne peuvent accueillir qu’un millier de spectateurs. Ce n’est qu’à partir des demi-finales – et des matchs de classement pour les Bleues si elles n’atteignent pas le dernier carré – que les équipes en découdront au Stade Jean-Bouin à Paris, doté de 20.000 places,.

Ce double succès des Bleues reste maintenant à confirmer. Sur le terrain, le premier grand test, qui décidera de la qualification en demi-finale, ce samedi 9 août à 20h45 face à l’Australie. Les Bleues pourront-elle décrocher à domicile le titre mondial ? Et question subsidiaire : la compétition donnera-t-elle un élan au rugby féminin en France ? Avec seulement 5% de licenciées (un tout petit peu plus que le football), le rugby fait partie des 10 fédérations sportives les moins féminisées. En mars, les Bleues avaient réalisé le Grand Chelem au tournoi des 6 Nations dans une certaine indifférence.

 

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS :

Que cesse le mépris du sport féminin

Pas d’argent public pour les sportives… ou si peu

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

1 commenter

isabelbornet 7 août 2014 - 08:50

Bonjour,
Merci d’avoir écrit ce bel article! Les joueuses de l’équipe de France ont un courage exceptionnel car à la différence des joueurs, elles ne sont pas professionnelles. Il faut d’abord de la passion pour aller jouer dans les clubs qui parfois refusent les filles dans les catégories mixtes… De la ténacité, il faut partir de son club à 14 ans pour aller dans les clubs qui eux ont des équipes de filles. Gagner des matchs bien plus que les garçons pour enfin avoir le droit d’être visibles par la FFR et les médias…

Or le rugby peut donner aux filles beaucoup sur le plan personnel: confiance en soi, se découvrir un talent de leader, développer son sens de la stratégie… bref bien des dimensions utiles dans le monde professionnel.

Le succès d’une telle participation est du aussi aux Comités départementaux qui face à la mauvaise gestion de la FFR, ont organisé des transports et le don de places pour aller encourager notre belle équipe.

A quand l’égalité de traitement dans le sport ??? Il y a du travail… On ne lâche rien 🙂

Répondre

Laisser un commentaire