Accueil Culture Sexisme : l’association des écoles d’art réagit

Sexisme : l’association des écoles d’art réagit

par Arnaud Bihel

Un rapport du Sénat dénonçait en juillet le « fléau » du sexisme dans les écoles d’art. L’association nationale de ces écoles ne goûte pas ce jugement, mais annonce la création d’une commission pour étudier « la réalité des pratiques discriminatoires ».


 

 

Début juillet, la délégation du Sénat aux droits des femmes dénonçait dans un rapport le « fléau » du sexisme dans les écoles d’art, « un phénomène d’une ampleur apparemment généralisée et, ce qui apparaît plus grave aux yeux de la délégation, relativement banalisé dans le milieu ».

Les commentaires à l‘article que nous y consacrions allaient aussi dans ce sens.

Plus de 5 mois après, L’ANdEA, Association nationale des écoles supérieures d’art, réagit à cette mise en cause. Et ne l’accepte pas vraiment : car le rapport, qui n’a « pas interrogé l’ensemble de notre communauté ou ses représentants, ne repose sur aucune base méthodologique ou statistique », écrit l’ANdEA dans un communiqué publié lundi 16 décembre (mis en ligne par le site EducPros). L’association voit dans les accusations de la délégation du Sénat une généralisation de cas particuliers et assure que les établissements qu’elle représente « accordent une attention toute particulière aux notions de représentation et de genre ».

Ce qui n’empêche pourtant pas l’ANdEA de prendre au sérieux les conclusions de ce rapport. Elle annonce la mise en place d’une « commission ad hoc destinée à étudier précisément avec les acteurs-actrices des écoles d’art, la réalité des pratiques discriminatoires dans nos établissements. »

Le ministère de la Culture doit aussi , de son côté, créer un groupe de travail sur cette question. C’est en tout cas ce qu’a assuré la ministre, selon la sénatrice Brigitte Gonthier-Maurin, contactée par le site EducPros.

 

Lire le rapport sénatorial : « La place des femmes dans l’art et la culture : le temps est venu de passer aux actes »

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire