Accueil Politique & Société Simone Veil reposera au Panthéon

Simone Veil reposera au Panthéon

par Arnaud Bihel

Simone Veil en 2008. Par Marie-Lan Nguyen (Travail personnel) [CC BY 3.0], via Wikimedia Commons

Simone Veil sera la cinquième femme, la quatrième en son nom propre, à faire son entrée au Panthéon. Un hommage et un message.


 

À Simone Veil, la République reconnaissante. Le président Emmanuel Macron l’a annoncé mercredi 5 juillet, au cours de la cérémonie d’hommage national à la femme politique, humaniste et féministe : avec l’accord de sa famille, Simone Veil reposera au Panthéon, au côté de son époux Antoine.

Dès l’annonce de son décès, vendredi 30 juin, de nombreuses personnalités s’étaient exprimées, et des pétitions avait été lancées, pour que soit accordé à Simone Veil cet honneur de la République. Une panthéonisation méritée, « pour sa vie et son parcours de survivante de la Shoah, d’avocate pour les Droits des femmes et d’européenne », soulignait la pétition de l’association Politiqu’elles, qui a recueilli plus de 150 000 signatures.

« La République a besoin d’un « matrimoine » avec des femmes comme Simone Veil », ajoutait l’association dans un courrier à la secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes.

Simone Veil sera la cinquième femme à faire son entrée au Panthéon, la quatrième en son nom propre. Avant l’honneur fait à Geneviève de Gaulle Anthonioz et Germaine Tillion en 2015, le « temple des grands hommes » (et si on en finissait avec cette formulation ?) hébergeait 71 hommes et deux femmes seulement : Marie Curie – qui y a été transférée en 1995 – et Sophie Berthelot, cette dernière n’y étant entrée, en 1907, que pour accompagner son mari. Pour la première fois c’est un homme, Antoine Veil, qui y entrera en tant que « mari de ».

Faire en sorte que davantage de femmes entrent au Panthéon, c’est « un message hautement symbolique qui sera adressé à la Nation toute entière sur la place des femmes dans la société », soulignait en 2013 Philippe Bélaval, le président du Centre des monuments nationaux.

 

Lire aussi :

Geneviève de Gaulle Anthonioz et Germaine Tillion au Panthéon : “Faire advenir les femmes dans le récit de l’Histoire”

Les MonumentalEs : les femmes à la reconquête du Panthéon

 

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire