Accueil International Soyez sportives, soyez cheerleaders, lance la ministre britannique des Sports

Soyez sportives, soyez cheerleaders, lance la ministre britannique des Sports

par Arnaud Bihel

Helen Grant invite les filles à pratiquer des sports « féminins », s’attirant une volée de bois vert.


 

Pour renforcer la place des femmes et des filles dans le sport, la ministre britannique des Sports a sa petite idée. Dans un entretien publié dans The Telegraph, Helen Grant souligne qu’il faut donner aux filles « ce qu’elles veulent ». Et donc encourager celles qui le souhaitent à exprimer leur féminité par le sport.

Et la ministre de citer ces sports qui « vous font apparaître absolument radieuse et très féminine, comme la danse classique, la gymnastique, le cheerleading ou même le roller ». Un peu plus tôt dans l’entretien elle proposait aussi « de la zumba, ou une partie de rounders » – ah, il s’agit là d’une sorte de base-ball, un sport pas forcément féminin. Oui, mais « après avoir laissé les enfants », poursuit la ministre. Encore raté.

De quoi s’attirer une volée de critiques, en particulier pour sa référence au cheerleading – encourager les filles à être pom-pom girl, ce serait favoriser le sport féminin ? « Je suis surpris qu’Helen Grant estime qu’être ministre est assez féminin, étant donné qu’elle pense comme au 19ème Siècle », ironise par exemple Jonathan Haynes, du Guardian.

La ministre déplore aujourd’hui que ses propos soient « sortis de leur contexte ». Ce que je voulais dire, explique-t-elle sur Twitter, « c’est qu’il y a des sports ou des activités physiques adaptées à toutes les femmes. Pour certaines cela peut être des sports traditionnels comme le football ou le tennis, pour d’autres des sports extrêmes comme le ski freestyle, pour d’autres encore la danse ».

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

1 commenter

Prune 21 février 2014 - 11:46

Je croyais que les cheerleader étaient de « vrais » sportifs avec acrobaties, saut périlleux et tout et tout, et d’ailleurs, je croyais que c’était mixte ?
Cela dit google image m’a déniaisé en la matière…

Répondre

Laisser un commentaire