Accueil SagaInitiatives Symbolique des icônes sur Facebook

Symbolique des icônes sur Facebook

par Arnaud Bihel

Une graphiste du réseau social explique comment une icône plaçait la femme dans l’ombre. Et comment elle l’a fait évoluer.


Même les plus petites images peuvent faire sens. Caitlin Winner, graphiste pour Facebook, raconte comment elle s’est emparée de cette symbolique. Elle explique avoir rapidement remarqué « quelque chose d’assez dérangeant » dans la banque d’image du réseau social : l’icône représentant une femme avait une entaille sur l’épaule.

Et elle s’est rendu compte qu’il s’agissait là d’un marqueur pour placer une icône masculine devant elle, comme c’est le cas dans le logo « amis », en haut d’une page Facebook.

« Je n’y ai pas vu d’intention malveillante, simplement un manque de considération, mais en tant que femme aux deux épaules solides, cette entaille m’a choqué », explique-t-elle. Et de poursuivre :

« Il était difficile de ne pas décrypter cette symbolique : la femme était littéralement dans l’ombre de l’homme, elle n’était pas en position de s’imposer » (« not in position to lean in », en version originale, référence évidente au livre et au mouvement Lean In de Sheryl Sandberg, la numéro 2 de Facebook).

Tout en travaillant à moderniser les silhouettes, notamment les chevelures, elle a alors tenté de créer une icône avec deux personnages, masculin et féminin, au même niveau, mais sans parvenir à un résultat visuel satisfaisant. Et a donc finalement choisi de mettre la femme en avant (anti-féministes, ne hurlez pas tout de suite : elle est devant, mais un peu plus petite).

Icone Facebook

L’icône « amis », avant et après

Dans la même veine, elle a également modifié l’icône de groupe, qui montrait un homme devant, un autre homme et une femme derrière, en les remplaçant par une femme devant un homme et un personnage sans genre défini.

Et contre toute attente, raconte-t-elle, ses nouvelles versions ont été rapidement adoptées et partagées par plusieurs responsables de la société. Même si on attend encore une transformation générale : sur notre page Facebook ce sont encore les vieilles icônes, avec la femme dans l’ombre, qui sont présentes.

(Info repérée sur Libération.fr)

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire