Une Française énergique à la tête de l’IRENA

Hélène Pelosse n’avait a priori pas toutes les cartes en main pour devenir directrice de l’Institut international pour les énergies renouvelables (IRENA), fondé en janvier 2009. Française, elle véhiculait l’image d’un pays acquis au nucléaire. Jeune, elle entrait en concurrence avec des experts à la carrière déjà longue. Femme, elle n’était pas à l’abri des préjugés. Mais cette énarque a fait parler sa volonté, l’une des clefs de sa réussite.


Les énergies renouvelables, Hélène Pelosse s’y connait. À commencer par sa propre énergie. À 40 ans, cette femme élégante et polyglotte a un parcours sans faute. Et surtout, une pugnacité sans faille qu’elle a peu à peu mis…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php