Contraception anonyme et gratuite pour les mineures : pas si simple

Pour le Planning familial, les détails font que la mesure en vigueur depuis le 31 mars « ne changera rien ou pas grand-chose ».


 

Le 31 mars, deux décrets ont fait entrer en vigueur la mesure adoptée en novembre par le Parlement : la contraception est désormais accessible gratuitement et anonymement en pharmacie pour les mineures. Mais derrière l'effet d'annonce, ce n'est pas si simple.

Dans une lettre ouverte adressée à la ministre de la Santé, le Planning familial estime qu'en l'état actuel « cette mesure ne changera rien ou pas…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour ajouter cet article à votre classeur.

css.php