Contraception anonyme et gratuite pour les mineures : pas si simple

Par Sarah C sur Flickr (CC BY-ND 2.0)
Par Sarah C sur Flickr (CC BY-ND 2.0)

Pour le Planning familial, les détails font que la mesure en vigueur depuis le 31 mars « ne changera rien ou pas grand-chose ».


 

Le 31 mars, deux décrets ont fait entrer en vigueur la mesure adoptée en novembre par le Parlement : la contraception est désormais accessible gratuitement et anonymement en pharmacie pour les mineures. Mais derrière l'effet d'annonce, ce n'est pas si simple.

Dans une lettre ouverte adressée à la ministre de la Santé, le Planning familial estime qu'en l'état actuel « cette mesure ne…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour ajouter cet article à votre classeur.

css.php