« Majorité Opprimée », le buzz qui revient de loin

MajoriteC'est l'histoire d'un court-métrage féministe sorti dans une certaine indifférence et qui connaît un immense succès cinq ans plus tard.


 

Réalisé par Éléonore Pourriat, Majorité Opprimée est sorti en 2010. Ce court-métrage de 10 minutes renverse les rôles. On y suit la journée d'un père de famille qui subit le sexisme d'un monde matriarcal. La force du film – qu'on ne racontera pas ici – réside dans sa construction ; son ton devient de plus en plus grave au fur et à mesure de ce que subit le personnage, des commentaires condescendants jusqu'à la violence... et la culpabilisation.

Pendant 5 ans, Majorité Opprimée n'a pas fait grand bruit. Au début, « l'accueil a…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour ajouter cet article à votre classeur.

css.php