Traite des êtres humains : « l’Europe doit arrêter de traîner les pieds »

Malmstrom_h150C'est l'avertissement de la commissaire européenne Cecilia Malmström. Dans l'Union, l'esclavage moderne concerne des milliers de personnes. Et après un délai de deux ans, 21 États membres n'ont toujours pas transposé la directive anti-trafic.

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€