Traite des êtres humains : « l’Europe doit arrêter de traîner les pieds »

Malmstrom_h150

C'est l'avertissement de la commissaire européenne Cecilia Malmström. Dans l'Union, l'esclavage moderne concerne des milliers de personnes. Et après un délai de deux ans, 21 États membres n'ont toujours pas transposé la directive anti-trafic.


 

En Europe, entre 2008 et 2010, au moins 23 600 personnes ont été réduites à la notion d'objets, victimes du trafic d'êtres humains. C'est le premier chiffre qui ressort d'une étude inédite dévoilée lundi 15 avril par la Commission européenne (à retrouver ici en anglais).

Selon le rapport…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour ajouter cet article à votre classeur.

css.php